CHALEUR: Ces 10 voitures convainquent par leur climatisation

Les performances des systèmes de climatisation varient tout comme les performances des véhicules eux-mêmes. 

Les performances des systèmes de climatisation varient tout comme les performances des véhicules eux-mêmes. 

Tesla
Publié

CHALEURCes 10 voitures convainquent par leur climatisation

Par ces chaleurs estivales, il n’est pas rare d’avoir la tête toute rouge, y compris en voiture. Rien de tel que la climatisation pour y pallier! Ceci dit, ses performances varient à l’instar de celles des véhicules eux-mêmes. Les dix modèles qui suivent – bon d’accord, neuf –marquent des points dans ce domaine.

par
Fabio Simeon

10 – La Bugatti Chiron

Bugatti

Quand on roule à des vitesses pouvant grimper jusqu’à 400 km/h sur circuit, il faut garder un œil sur la température du moteur tout en gardant la tête froide. Pour ce faire, les ingénieurs de Bugatti ont mis au point un nouveau système de refroidissement pour la Chiron. Ce dernier répond aux souhaits des clients et atteint rapidement la température souhaitée dans le cockpit, sans pour autant entraver le bruit du moteur. Une fonction rendue possible grâce à un système de refroidissement spécialement conçu à cet effet, qui serait capable, avec sa puissance, de tempérer un appartement de 80 m².

09 – Le Volvo XC 90 Recharge

Volvo

Sur un circuit de course, le Volvo XC 90 Recharge est sans doute perdant face à une Chiron. Mais en matière de «refroidissement rapide», le Suédois haut sur roues est un concurrent à prendre au sérieux. Rares sont en effet les véhicules qui refroidissent ou réchauffent l’air plus rapidement que le SUV hybride rechargeable. Sa particularité réside dans le fait que la température de l’habitacle correspond à celle ressentie. Un capteur détecte de quel côté du véhicule le rayonnement solaire est le plus fort et le compense par un apport d’air plus frais. La plus grande des Volvo dispose en outre d’une climatisation à quatre zones qui permet de déterminer des températures différentes à gauche et à droite ainsi qu’à l’avant et à l’arrière. En cas de besoin, la climatisation peut par ailleurs être utilisée pour refroidir le système média de l’écran central. Dans ce cas, le message «Système climatisation Refroidissement du système d’infodivertissement» s’affiche sur l’écran situé face au conducteur.

08 – Le Hyundai Tucson

Hyundai

Avec le nouveau Hyundai Tucson, ce ne sont pas moins de trois nouvelles technologies destinées à améliorer la qualité de l'air qui sortent de la chaîne de production. La plus évidente porte le nom de «mode multi-air». Il s'agit d'une combinaison de grilles d'aération directe et indirecte intégrées dans la planche de bord. Cette disposition garantit une réduction significative du flux d'air et un climat intérieur sensiblement plus agréable, tout en conservant le même volume total d'air en mouvement. En parallèle, un indicateur de particules fines permet de visualiser la qualité de l'air ambiant et de savoir dans quelle mesure l'intérieur est pollué par des particules de poussières fines de l'ordre de PM 2,5. À partir de 36 microgrammes par mètre cube, le Tucson met automatiquement en route le purificateur d’air. Enfin, la fonction «After Blow» prévient la prolifération de bactéries et de champignons dans la climatisation en asséchant pendant dix minutes l'eau de condensation qui ne s'est pas évacuée naturellement.

07 – Le Genesis GV80

Genesis

Intégrer une marque haut de gamme asiatique en Europe semblait être une entreprise quasiment impossible jusqu’à l’arrivée de Genesis. Nous avons testé le GV80, le vaisseau amiral de la filiale de Hyundai, pendant une semaine. Nous retenons avant tout son caractère noble à des prix quasiment imbattables, ainsi que son système de climatisation. Ça peut sembler bizarre, mais c’est comme ça. Car, alors que les boutons et les molettes des panneaux de commande cèdent de plus en plus souvent la place à des surfaces tactiles ou autres pour des raisons esthétiques, la jeune marque mise sur l’ancien. Ainsi, les nombreuses fonctions de climatisation peuvent être réglées par des touches à action directe et des commandes de réglage faciles d’accès. À cela s’ajoute un petit écran pour avoir une vue d’ensemble. Notre véhicule d’essai était équipé du pack «Luxe». Ce dernier comprend des sièges en cuir ventilés et chauffants, une climatisation automatique séparée pour l’arrière, sièges chauffants inclus, ainsi qu’un volant chauffant.

06 – La BMW M440i xDrive

BMW

Comme le Volvo XC 90 Recharge, la BMW M440i xDrive dispose d'une assistance électrique. Moins puissante, elle permet néanmoins de faire circuler de l'air frais dans l'habitacle du coupé sportif peu après le démarrage. Les grilles d’aération centrales, situées sous l'écran tactile, sont placées étonnamment bas, ce qui a pour effet de tempérer la zone du ventre et des cuisses, ce à quoi il faut s'habituer au début. En plein été et surtout avec des pantalons de couleur sombre, ce positionnement inhabituel est néanmoins fort appréciable. Pour éviter d’avoir trop chaud à la tête, les grilles d'aération extérieures ont été montées un peu plus haut.

05 – La Mercedes-Benz EQS

Daimler AG

Depuis des années, la Classe S pose de nouveaux jalons, y compris en matière de climatisation. Son pendant électrique «EQS» veut poursuivre dans cette voie. Grâce à la climatisation automatique «Thermotronic», il est possible d’avoir en option des «zones climatiques autonomes» personnalisables avec parfum d’ambiance pour les quatre passagers dans la berline électrique. Les personnes allergiques ou asthmatiques apprécieront tout particulièrement le filtre à air de l'habitacle. Il réduit l'afflux de pollen, de poussières et de particules de suie. Si, malgré le filtre à charbon actif, des valeurs «élevées» de polluants apparaissent, le système passe automatiquement en mode ventilation en circuit fermé. Il en va de même, et c’est également de série, lorsque le système GPS détecte le passage d'un tunnel. Même si la performance de la climatisation pendant le trajet est convaincante, il faut noter que l'EQS tempère le véhicule de façon optimale durant le chargement. Il est ainsi possible d'enregistrer des préférences de climatisation via l'application ou le système d'infodivertissement, ce qui permet de déterminer jusqu’à la température des sièges pour l’heure de départ prévue sans entraver l’autonomie.

04 – La Skoda Octavia

Skoda

La Skoda Octavia permet également aux personnes allergiques (et à leurs proches) de respirer: grâce au système Air-Care, le break élimine jusqu’à 99% des pollens du véhicule. Si l’on considère qu’un éternuement dans une voiture lancée à une vitesse de 50 km/h correspond à 30 mètres parcourus à l’aveugle, le traitement de l’air augmente nettement la sécurité de conduite, surtout pour les personnes allergiques. Les filtres de l’habitacle sont également importants pour avoir un air sain à l’intérieur du véhicule. Ils remplissent trois fonctions: ils captent les particules, ont un effet antibactérien et sont capables d’absorber les odeurs désagréables. Mais cela ne fonctionne de manière optimale que si les filtres sont remplacés régulièrement.

03 – Le Range Rover Sport

En troisième position, on retrouve le nouveau Range Rover Sport, doté de nombreux atouts pour plaire aux passionnés d'automobile. En ce qui concerne la climatisation, le SUV marque des points grâce à son propre système de refroidissement. Celui-ci augmente et diminue la température dans l'habitacle ainsi que celle des quatre sièges en un temps record. Le réglage de la température de l’air ambiant et des sièges se fait à l’aide des traditionnels et élégants boutons rotatifs de la marque, réunissant forme et fonction, ce qui est encore rarement le cas aujourd'hui.

02 – La Packard Super Eight Touring Sedan

Sergey Kohl - stock.adobe.com

Petite parenthèse: à l’instar de nombreuses innovations dans l’industrie automobile des années 1930, la première climatisation pour véhicules est, elle aussi, née aux États-Unis. La première voiture de série équipée d’un système de refroidissement était la Packard Super Eight Touring Sedan de 1939. Le nouveau «Weather Conditioner» était disponible en option pour 279 dollars, mais il fallait que les acheteurs se rendent dans une deuxième usine pour le faire installer. Relativement encombrante, l’installation limitait par ailleurs fortement l’espace disponible dans le coffre et ne permettait pas un réglage de la température. Les ventes ont, par conséquent, connu un démarrage laborieux. Pour autant, la huit cylindres, appréciée à la fois des chefs d’État et des gangsters est considérée comme une pionnière de la climatisation et se retrouve ainsi à la deuxième place du classement.

01 – La Tesla Model 3

Tesla

Il y a quatre ans environ, Elon Musk, le patron de Tesla, recevait le message suivant sur Twitter: «Serait-il possible d’équiper la Tesla Model 3 d’un mode chien, où la musique et la climatisation resteraient en marche et un message  du type <Je vais bien, mon maître sera bientôt de retour> serait affiché sur le grand écran central?». Moins de 24 heures plus tard et au grand étonnement de l’expéditeur, Elon Musk répondait par un simple «Oui». Sitôt dit, sitôt fait: environ trois mois plus tard, le constructeur automobile californien présentait le nouveau mode «Sentinelle» incluant le «mode chien», qui répond à toutes les fonctions souhaitées par l'utilisateur de Twitter. Afin que plus aucun animal à quatre pattes ne périsse dans un modèle Tesla, le système a été installé de manière simple et typique de la marque par une mise à jour Over-the-Air (OTA) et rendu disponible pour tous les modèles. Un amour aussi conséquent pour les animaux méritait bien la première place de ce classement.

Ton opinion

1 commentaire