Jeremstar: «Ces accusations sont gratuites et grotesques»
Actualisé

Jeremstar«Ces accusations sont gratuites et grotesques»

Jeremstar nie être impliqué dans une affaire de harcèlement sexuel sur mineurs. Une enquête a été ouverte pour «atteinte à la vie privée».

par
lie
Le chroniqueur s'excuse auprès de ses fans pour la diffusion de sa sextape.

Le chroniqueur s'excuse auprès de ses fans pour la diffusion de sa sextape.

DR

«J'ai été profondément bouleversé par les événements qui se sont produits ces derniers jours. L'émotion qui m'a envahi m'a jusque-là réduit au silence», a déclaré Jeremstar, mercredi 17 janvier 2018, à la suite du «JeremstarGate».

Le chroniqueur avait été accusé, mardi 16 janvier, par un youtubeur nommé Aqababe, d'être mêlé à une affaire de harcèlement sexuel et d'attouchements sur mineurs, avec un ami journaliste. Sa sextape avait également fuité sur les réseaux sociaux.

«Abasourdi», le jeune homme a tenu à s'exprimer dans un communiqué de presse, publié sur Facebook. «On m'accuse d'avoir facilité les supposés agissements d'un tiers nommément désigné. Je nie. On m'accuse d'être à la tête d'un réseau de prostitution. Je nie. (...) Ces accusations sont gratuites et grotesques», a-t-il déclaré, ajoutant qu'il prend actuellement des «mesures radicales» sur les liens qu'il entretient avec certaines personnes de son entourage.

Jeremstar a également déclaré avoir porté plainte contre Aqababe, pour avoir relayé des «monstruosités infondées» et diffusé des «images à caractère pornographique». «J'ai conscience qu'une grande partie des gens qui me suivent sur les réseaux sont des mineurs, et le fait qu'un cyberagresseur les ait exposés à des images aussi violentes m'est intolérable. J'ai pris les mesures nécessaires pour que cet acte soit puni en vertu de la loi.» Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour «atteinte à la vie privée».

Ton opinion