Oyster bars et fish clubs - Ces bonnes adresses où manger comme si on était au bord de la mer
The Fish Club, poissonnerie et bar à Genève.

The Fish Club, poissonnerie et bar à Genève.

Pierre Vogel
Publié

Oyster bars et fish clubsCes bonnes adresses où manger comme si on était au bord de la mer

Le poisson et les fruits de mer sont la spécialité de nouveaux établissements à Genève. On s’y rend pour l’apéro voire un repas.

par
Emmanuel Coissy

Les vagues du Léman tendent à se confondre avec celles de la Méditerranée ou de l’Atlantique. C’est l’impression que donne l’ouverture, en quelques mois, de plusieurs seafood bars à Genève. Une nouvelle réjouissante pour les gastronomes locaux qui, cet été, n’ont forcément pas la chance de partir en vacances au bord de la mer. Il faut bien l’avouer, jusqu’à une époque récente, la ville du bout du lac Léman, contrairement à d’autres métropoles européennes, ne collectionnait pas les établissements spécialisés poisson et fruits de mer associant élégance et proposition culinaire contemporaine. Parmi les exceptions, dans le registre étoilé, citons toutefois Le Cigalon, une institution, et le Fiskebar, d’inspiration nordique. Côté huîtres, les amateurs n’avaient guère le choix qu’entre la brasserie Lipp et la Café du Centre, jusqu’à l’apparition fugace des deux antennes de Chez Henri, oyster bars que les fans d’iode regrettent encore. L’arrivée de nouveaux acteurs est donc à saluer.

Bonne chère à Genève-sur-Mer

Le dernier venu débarque de Lausanne. The Fish Club (bd Helvétique 27) est à la fois une poissonnerie, une épicerie fine, un take-away, un concept store (déco, vaisselle, accessoires) et un bar entièrement axé sur les produits de la mer. L’établissement, qui a ouvert fin juin, se situe à proximité des commerces de bouche que sont la Halle de Rive et le marché du boulevard Helvétique. Le couple qui le dirige est actif dans la distribution et s’est diversifié en inaugurant sa première enseigne dans la capitale vaudoise en juin 2020 (rue du Petit-Chêne 3). L’offre est cependant plus ambitieuse à Genève puisque la clientèle peut consommer sur place lobster rolls, tartare, huîtres et cent autres délices avec une bouteille de blanc ou de champagne. Dressage et présentation arty sont un des points forts: l’une des collaboratrices, Sonia Bichet, est championne du monde des écaillers. La discipline est aussi pointue que la sommellerie.

Du centre-ville à Carouge

The N#ice Projet déploie ses tentacules à Genève et prochainement à Zurich. L’enseigne est présente en trois lieux de la rive gauche: boulevard Helvétique 33, boulevard Georges-Favon 15 et place du Molard 3. Ces seafood gastrobars sont pilotés par un chef moscovite, Anatoly Komm. Les assiettes fascinent les yeux et titillent les papilles. Impossible de citer tous les plats, mais évoquons le tartare de saumon - guacamole - crème d’épinards - glace raifort ou le carpaccio de thon - pastèque - oursin - nori - poutargue. L’éventail de coquillages et de crustacés donne envie de remettre le couvert pour déguster ce qu’on n’a pas goûté la fois précédente.

L’Octopus est un restaurant méditerranéen, qui a ouvert ses portes en septembre 2020. La spécialité: le poisson et les fruits de mer. Le poulpe est la star de la carte. Il est décliné en carpaccio, en version grillée ou crispy. En dehors des heures de repas, on peut s’y rendre pour un afterwork dès 18 heures. Les plats sont alors proposés au format tapas à consommer sur la grande terrasse en sirotant un cocktail.

À noter aussi, dans le quartier des Bains, les soirées «Huîtres & champagne» du CoinCoin (bd Carl-Vogt 63), un nouveau bar bistronomique à fréquenter absolument, dès sa réouverture le 10 août, pour la sélection de vins et pour les excellents cocktails signature de Jérémy qui officie derrière le comptoir.

Dans le quartier des Eaux-Vives, Surf Food Factory (chemin Neuf 4) a lancé son activité en octobre dernier. Elle se présente comme une conserverie de la mer, entendez qu’elle propose des conserves artisanales. La petite boutique dispose, en plus, d’une table haute à l’intérieur et d’une terrasse sur le trottoir. Là, on se délecte d’un plateau de fruits de mer, d’un burger au poisson, d’une salade marine ou d’un vol-au-vent thon grillé - chanterelles - chantilly de noix de cajou. L’établissement est idéalement situé à proximité de bars animés (cocktails, vins).

La charmante ville de Carouge, collée au centre-ville, regorge d’adresses où flatter son palais. Pesca Rouge est une poissonnerie active depuis fin 2020. L’espace comprend un oyster bar depuis le début de 2021. En dehors des plateaux de fines de claire, belons et autres Gillardeau, on fond pour un sandwich avocat - araignée de mer, des acras de poisson blanc, un lobster roll ou un burger garni de lieu jaune pané. La carte évolue sans cesse avec des plats du jour aussi originaux qu’alléchants.

Bonnes adresses

The Fish Club

Bd Helvétique 27

The N#ice Project

Bd Helvétique 33

Bd Georges-Favon 15

Place du Molard 3

Surf Food Factory

Chemin Neuf 4

Pesca Rouge

Rue Ancienne 7, Carouge

Le Cigalon

Route d’Ambilly 39, Thônex

L’Escalier

Rue du Parc 8

Fiskebar

Quai du Mont-Blanc 11

L’Octopus

Chemin Malombré 5

Brasserie Lipp

Rue de la Confédération 8

Café du Centre

Place du Molard 5

Caviar House & Prunier (Globus)

Rue du Rhône 48

Ton opinion

5 commentaires