Actualisé 17.08.2007 à 10:01

Ces coccinnelles qui gâtent le vin

Une importante colonie de coccinelles asiatiques a été détectée dans un champ de maïs de Bursins (VD).

De prime abord sympathique, cette implantation est menaçante pour les vignerons voisins de la Côte: ces coléoptères ont la fâcheuse propriété de donner un mauvais goût au vin.

Cachés dans les grappes de raisin, ces coccinelles risquent d'être ramassées avec la récolte et de donner un faux goût aux jus et aux vins. Selon la Station Agroscope, il n'est pas exclu que cela se produise dans la région de la Côte, où la vigne côtoie souvent le maïs.

Ces spécimens pourraient par ailleurs supplanter à terme les espèces locales. Elles ont aussi une fâcheuse propension à infester les maisons l'automne venu.

L'»Harmonia axyridis», a été observée dans au moins dix cantons suisses, avec une présence particulièrement marquée dans la région bâloise. Et les scientifiques affirment que l'invasion ne fait que commencer. Il n'est plus possible de la stopper.

Originaire de l'est de la Chine, la coccinelle asiatique a été introduite en raison de sa voracité dans lutte biologique contre les pucerons dans les cultures sous abri dès 1980 en Europe. Plus grande que sa cousine locale, elle possède jusqu'à 19 points noirs sur les ailes contre sept à l'indigène. Les élytres peuvent aussi être noires avec deux ou quatre taches rouges. Sur le thorax figure un dessin noir en forme de «M». (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!