Actualisé 13.09.2019 à 08:04

Organisation

Ces condiments à posséder absolument

Quelles sont ces épices et assaisonnements qui ne devraient jamais manquer dans une cuisine?

de
Romain Wanner
Parce qu'une cuisine sous-alimentée en condiments, c'est l'enfer du gourmand.

Parce qu'une cuisine sous-alimentée en condiments, c'est l'enfer du gourmand.

iStock

Des placards au frigo, on ne peut cuisiner vraiment sans ces quelques ingrédients indispensables. Une liste, bien sûr, non exhaustive, mais qui pose les jalons d'une bonne base.

■Frais Un petit pot sur le balcon ou le rebord de la fenêtre avec du basilic, de la ciboulette et une botte de persil et vos plats ne manqueront jamais de fraîcheur. Et bien sûr, une tête d'ail et quelques oignons, toujours à portée de main.

■​Pour épicer Curry et paprika sont élémentaires. Mais une cuisine qui se respecte se doit d'aussi du poivre de Cayenne et un piment en poudre. La noix de muscade est essentielle pour tous les plats à base de pommes de terres. Et cannelle, girofle, gingembre, cardamome et cumin apporteront tant du réconfort que de la subtilité dans vos assaisonnements.

■Du gras Deux huiles au moins, sont indispensables. Une bonne huile d'olive pour parfumer les salades et une d'arachide ou de tournesol pour la cuisson. Une huile de sésame est un plus pour des saveurs d'Asie et une de colza pour varier et compléter le placard.

■Au frigo On y trouvera moutarde et mayonnaise, forcément. Du miso, c'est presque essentiel pour donner de la dimension à bien mets et sauces. On peut aussi stocker ici ses huiles parfumées faites maison, notamment à l'aneth: c'est l'idéal pour parfumer des légumes juste grillés ou toutes sortes de poissons. Mais, malheureusement, ça ne se conserve pas très longtemps.

■Acidité Deux vinaigres, c'est suffisant pour varier les sauces salades. Balsamique, évidemment et aux herbes, si on aime ça. Sinon, une seule règle: pas de jus de citron en bouteille. Jamais! Juste un citron frais et bio, dans le panier à fruit, c'est bien meilleur et on peut le zester pour du pep, sans l'acide.

■Végétaux séchés Oignon, ail et herbes diverses séchées et mises en poudre, c'est rarement inutile. Ça permet de rebondir et enrichir rapidement un plat fade. Attention toutefois aux mélanges tout prêts c'est vite répétitif au quotidien.

Obligatoires en Suisse

Aromat, Maggi et Cenovis, bien sûr, doivent être dans la cuisine de tous les ménages. Ces condiments, d'ailleurs, ont leur place dans bien des plats. Une touche de Cenovis dans une sauce tomate, relève agréablement le tout. Maggi et huile d'olive, c'est la sauce salade du repas rapide. Quant à l'Aromat, c'est pour les ufs. Ou les pâtes, si on a du sang alémanique.

Sel et poivre

Un gros sel et un sel fin, c'est suffisant pour commencer. Du sel rose ou noir, ça marche pour des exceptions, mais ce n'est pas indispensable. Et pour saler, mais aussi amener de l'umami: de la sauce soja. Plus qu'important dans un cuisine. Quant aux poivres, le mieux c'est en grains et dans un moulin. Le goût est bien meilleur! Pas besoin de 36 sortes de poivres, même si c'est sympathique, un bon poivre noir, un poivre rose et un poivre exotique, ça fait l'affaire.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!