Zurich: Ces émojis peuvent être dangereux pour votre chat

Actualisé

ZurichCes émojis peuvent être dangereux pour votre chat

Plusieurs félins ont subi des occlusions intestinales après avoir mangé les petits bonhommes en caoutchouc de la Coop. Une clinique zurichoise met en garde les propriétaires d'animaux.

par
vro/ofu
1 / 5
Une clinique vétérinaire de Regensdorf (ZH) met en garde contre les émojis de la Coop. Elle a dû opérer trois chats ayant mangé les petites figurines du distributeur.

Une clinique vétérinaire de Regensdorf (ZH) met en garde contre les émojis de la Coop. Elle a dû opérer trois chats ayant mangé les petites figurines du distributeur.

Facebook/Bessy's Kleintierklinik AG
Les bonhommes avait provoqué chez les bêtes des occlusions intestinales, qui peuvent être mortelles.

Les bonhommes avait provoqué chez les bêtes des occlusions intestinales, qui peuvent être mortelles.

Facebook/Bessy's Kleintierklinik AG
Selon le gérant de la clinique, Rico Vannini, la consistance et l'odeur de ces émojis les rend particulièrement intéressants pour les félins.

Selon le gérant de la clinique, Rico Vannini, la consistance et l'odeur de ces émojis les rend particulièrement intéressants pour les félins.

Facebook/Bessy's Kleintierklinik AG

Un chat a dû être opéré d'urgence, le week-end dernier à Regensdorf (ZH). L'animal avait mangé un émoji de la Coop, qui a offert à ses clients ces petits émoticônes en caoutchouc pour chaque tranche d'achat de 20 francs, du 6 mars au 15 avril dernier.

Une fois avalé, l'objet a provoqué chez la bête une occlusion de l'intestin. La clinique ayant réalisé l'intervention, la Bessy's Kleintierklinik AG, met désormais en garde les propriétaires d'animaux afin qu'ils ne laissent pas traîner ces figurines n'importe où.

Trois cas en une semaine

«Nous avons eu trois cas en une semaine», explique mercredi à «20 Minuten» Rico Vannini, le gérant de la clinique. «Ces choses sont dangereuses. Elles ont quelque chose que les chats adorent. De part leur consistance, leur odeur et leur taille, elles sont très intéressantes pour eux.» Rico Vannini rappelle que les boules Quiès sont également très appréciées des félins et peuvent elles aussi provoquer une occlusion de l'intestin.

«Il a failli mourir»

A force de jouer avec, les bêtes finissent par prendre l'objet pour une proie, explique le vétérinaire. Selon lui, les figurines en caoutchouc ne sont pas très dangereuses pour les chiens de taille normale, qui n'ont normalement aucun problème à les digérer. Mais les chats, eux, ont plus de peine et risquent d'avoir leur instestin bouché, ce qui peut avoir de graves conséquences s'ils ne sont pas pris en charge à temps par un vétérinaire.

Une lectrice bernoise d'Unterseen explique que son chat a lui aussi dû être opéré après avoir avalé un émoji. «Il a failli mourir. Il ne mangeait plus rien et était totalement apathique», raconte-t-elle à nos collègues alémaniques. Après cette mésaventure, la propriétaire a jeté tous les émoticônes avec l'accord de sa fille. «Mieux vaut se débarrasser des petits bonhommes que de notre chat.»

Interdits aux enfants de moins de 36 mois

Contacté, le Tierspital de Zurich explique avoir dû opérer un seul chat ayant ingéré un émoji. Il précise qu'il s'agit là d'un cas isolé. A Fribourg, la clinique vétérinaire de Beaumont n'a encore jamais été confrontée à une telle situation, tout comme le cabinet Côté chat - Côté chien à Renens (VD).

«Nous n'avons pas eu d'écho jusqu'à ce jour de nos membres, mais les figures sont un corps étranger parfait pour les chats, que ce soit par leur taille ou pas leur consistence molle», confirme de son côté Marie Müller-Klauser, membre du comité de l'association suisse pour la médecine des petits animaux. «Si vous imaginez le nombre d'émojis distribués dans les foyers suisses, il est normal que quelques chats aient été victimes d'obstruction intestinale à cause de ces jouets», ajoute-t-elle. «Tout propriétaire de chat devrait mettre ces jouets hors de la portée de l'animal. Si le chat devait avaler le corps étranger, le propriétaire devrait se rendre chez le vétérinaire rapidement. Si la figure se trouve encore dans l'estomac, une extirpation par gastroscopie est encore possible. Si le propriétaire attend trop longtemps, il est fort possible que la figure reste coincée dans les intestins et qu'une opération soit incontournable pour sauver le minou.»

Mise en garde sur l'emballage

Le porte-parole de Coop, Ramon Gander, souligne qu'il est très important que les parents et les propriétaires d'animaux ne laissent pas traîner de petits objets. Il note également qu'il est écrit sur l'emballage que les émoticônes ne sont pas adaptés aux enfants de moins de 36 mois parce qu'ils risquent de s'étouffer avec. Pour finir, il explique que Coop a été contacté par quelques personnes isolées dont l'animal avait ingéré un émoji.

Ton opinion