Actualisé 10.10.2019 à 13:19

Energy ChallengeCes glaciers sont fortement menacés

La Suisse est durement touchée par le changement climatique. Le recul des glaciers en est le signe le plus visible.

de
sts
1 / 8
Depuis les années 1980, un fort recul des glaciers a été observé dans toute la région alpine. Cela est directement lié à l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre de la société industrielle et à la hausse des températures mondiales qui en découle.

Depuis les années 1980, un fort recul des glaciers a été observé dans toute la région alpine. Cela est directement lié à l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre de la société industrielle et à la hausse des températures mondiales qui en découle.

Keystone/Dominic Steinmann
Depuis 1870, le glacier d'Aletsch a déjà reculé de trois kilomètres. En raison de la fonte des glaciers, les versants de la région d'Aletsch deviennent instables.

Depuis 1870, le glacier d'Aletsch a déjà reculé de trois kilomètres. En raison de la fonte des glaciers, les versants de la région d'Aletsch deviennent instables.

Keystone/Anthony Anex
Un lac s'est formé où s'étendait le glacier de Silvretta (GR) suite à sa disparition au moment du passage au nouveau millénaire.

Un lac s'est formé où s'étendait le glacier de Silvretta (GR) suite à sa disparition au moment du passage au nouveau millénaire.

Keystone/Arno Balzarini

Le glacier d'Aletsch, long de 23 kilomètres, point de référence suisse très connu, est en train de diminuer: depuis 1870, le plus grand et le plus large glacier des Alpes a déjà reculé de 3 kilomètres. Depuis le milieu des années 1980, un fort recul de ces géants de glace a été observé dans toute la région alpine. Cela est directement lié à l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre de la société industrielle et à la hausse des températures mondiales qui en découle. Les calculs de l'École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) montrent qu'en 2100, plus de la moitié de la glace glaciaire en dehors des régions polaires aura disparu.

Rien qu'en 2017, les glaciers suisses ont perdu 1500 millions de m3 de glace. Avec 2003 et 2011, 2017 est ainsi l'année qui a enregistré le plus important recul depuis le début des mesures il y a 100 ans. «Si l'eau de fonte de 2017 était répartie entre tous les ménages du pays, chacun d'entre eux pourrait s'en servir pour remplir une piscine de 25 mètres», écrit le WWF Suisse.

Le recul des glaciers est bien visible lorsque l'on se rend dans des cabanes d'altitude. L'exemple le plus célèbre est celui de la cabane Konkordia, construite en son temps 50 mètres au-dessus du glacier. Un escalier permet de la rejoindre, mais l'accès s'allonge tous les ans et l'escalier doit être prolongé régulièrement depuis des années.

Le point de bascule est déjà atteint dans les Alpes

Quelles sont les conséquences du retrait des glaciers? Ces derniers jouent un rôle central dans le cycle de l'eau car ils compensent les fluctuations du ruissellement. À court terme, le changement climatique signifie plus d'eau pour la région alpine en raison de la fonte des glaces. «Après cela, il y aura moins d'eau et elle ne sera pas distribuée de la même façon. Particulièrement pendant les étés secs, l'eau des glaciers manquera», explique le WWF Suisse. Selon une étude de l'EPFZ publiée en 2018, dans les Alpes, ce tournant avec un débit d'eau maximal est déjà derrière nous: «Dans les Alpes, le tournant est probablement atteint. Dans la plupart des bassins versants d'Amérique du Sud, les glaciers fournissent déjà moins d'eau. En Asie et en Amérique du Nord, par contre, les débits totaux sortants des glaciers devraient augmenter jusqu'au milieu du siècle environ et ce n'est qu'ensuite que la tendance sera à la baisse», écrit Matthias Huss, maître assistant à l'Institut de recherche en génie hydraulique, hydrologie et glaciologie de l'EPFZ et directeur du réseau suisse des relevés glaciologiques, dans un article de blog.

De plus, la fonte rapide des glaciers libère de vastes zones de débris. La roche friable peut mettre en danger les vallées et les agglomérations lors de fortes pluies, en causant une coulée de boue ou un glissement de terrain. Selon le WWF Suisse, le glacier «faisait aussi partie de la chaîne d'éléments» qui a causé l'éboulement de Bondo (GR) en 2017.

Dans le diaporama ci-dessus, vous pouvez voir quels glaciers suisses fondent particulièrement rapidement – ou ont même déjà complètement disparu.

Energy Challenge 2019

L'Energy Challenge est une campagne nationale menée par des entreprises suisses avec le soutien de SuisseEnergie. Son objectif est de mieux faire connaître la thématique de l'énergie à la population suisse et de l'inciter à économiser l'énergie de manière ludique. En tant que partenaire média, 20 minutes se penche sur la thématique de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables avec des reportages, des interviews et des conseils pratiques sur la mobilité, l'alimentation, les appareils électroniques, les voyages et la rénovation énergétique. Retrouvez toutes les informations sur l'Energy Challenge 2019 ainsi que des concours avec des prix d'une valeur totale de 200'000 francs sur l'application officielle disponible sur Android et iOS.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!