Tourisme - Ces pays sont prêts à tout (même à payer) pour que vous les visitiez
Pexels
Publié

TourismeCes pays sont prêts à tout (même à payer) pour que vous les visitiez

Certaines destinations redoublent d’ingéniosité pour attirer les visiteurs. Petit tour du monde.

par
Camille Pagella

La campagne de vaccination bat son plein et l’été arrive à grands pas. Alors, vaccinés ou non, nombreux seront ceux qui souhaiteront passer quelques semaines à l’étranger. Et ça tombe bien: entre Pass sanitaire et idées ingénieuses, les destinations estivales font tout pour rassurer les vacanciers et attirer les plus sceptiques. Petit tour d’horizon.

200 euros pour partir à Malte

La bataille à laquelle se livrent les pays du sud de l’Europe pour attirer les touristes a pris un nouveau tournant lorsque Malte a annoncé que l’île offrait jusqu’à 200 euros par touristes souhaitant la visiter. Les conditions sont les suivantes: le séjour devra durer au minimum trois jours et les «chèques cadeaux» seront alloués selon votre choix d’établissement. En effet, vous recevrez 100 euros pour un trois-étoiles, 150 euros pour un quatre-étoiles et 200 si vous choisissez de dormir dans un cinq-étoiles. La somme sera payée à moitié par l’hôtel que vous choisirez et le reste sera versé par l’office de tourisme. À noter qu’un bonus de 10% sera offert aux touristes qui se rendent sur la petite île de Gozo, à trois kilomètres au nord de l’île principale.

La petite île de Gozo, à trois kilomètres au nord de Malte. 

La petite île de Gozo, à trois kilomètres au nord de Malte.

Pexels/Michaela

Aux Baléares, une assurance Covid

Dans les îles méditerranéennes des Baléares, les autorités offrent aux touristes… une assurance Covid. En bref, si vous attrapez le Covid pendant vos vacances à Majorque, Minorque, Ibiza ou Formentera, vos frais de rapatriement ou ceux de votre séjour prolongé seront remboursés par les autorités. Après une saison compliquée l’année dernière, l’archipel qui dépend à plus de 45% du tourisme veut retrouver ses vacanciers.

Les Maldives: visite, vacances et vaccin

Au lieu de demander un passeport vaccinal à l’entrée, les Maldives proposent à ceux qui le souhaitent de se faire vacciner sur place lors de leurs vacances. Ce «vaccination package», qui sera effectif dès que l’ensemble de la population locale sera vacciné, présente un avantage considérable: les touristes resteront sur place autant de semaines qu’il est nécessaire entre la première et la deuxième dose. À noter que les Maldives sont passées de plus de 1,7 million de visiteurs annuels avant la pandémie à moins de 600’000 aujourd’hui.

Vaccin à Time Square ou chez Dracula

L’archipel de l’océan Indien cité précédemment n’est pas la seule destination à proposer des vaccins aux visiteurs. Le maire de New York, Bill de Blasio, a annoncé sa volonté de vacciner gratuitement tous les touristes qui le souhaiteraient dans des lieux iconiques. Pour tous ceux qui rêvent de recevoir la piqûre sur Times Square ou au sommet de l’Empire State Building, la Grande Pomme vous attend. Enfin, une fois les frontières ouvertes, of course. À noter que, dans le même registre, la Roumanie proposera aux touristes de se faire vacciner dans le château de Bran, situé en Transylvanie et connu pour avoir inspiré l’histoire de Dracula. Chouette.

Des îles violettes en Corée du Sud

Dans le cadre d’un projet destiné à relancer le tourisme dans le comté de Sinan, au sud-ouest de la Corée du Sud, les autorités ont eu une idée un peu spéciale. En effet, elles ont décidé de repeindre entièrement en lilas les îles de Banwol et Bakji. Toits, rambardes, routes ou ponts, ce sont plus de 28’000 mètres carrés qui ont été repeints en violet, couleur de la campanule à grandes fleurs, une plante en forme de cloche très répandue dans le pays. Une couleur que vous retrouverez jusque dans votre assiette car les restaurateurs ont eux aussi décidé de mettre la main à la pâte en proposant du riz violet. Miam! À noter que cette initiative n’est pas liée au Covid et a été lancée en 2015.

Quarantaine sur un yacht en Thaïlande

C’est le must suprême. Pour faire revenir les touristes, le gouvernement thaïlandais a annoncé qu’il allait proposer aux vacanciers de passer leur quarantaine au large. Vous ne serez pas autorisé à débarquer mais pourrez observer les plus beaux paysages depuis votre embarcation. Pour cela, il vous faudra à l’arrivée dans le pays un test PCR négatif et vous devrez accepter de porter pendant toute votre quarantaine un bracelet intelligent mesurant vos constantes vitales (température, pression artérielle, oxygène, etc.)

Ton opinion

3 commentaires