Los Angeles: Ces people qui disent stop aux réseaux sociaux
Actualisé

Los AngelesCes people qui disent stop aux réseaux sociaux

Comme d'autres stars, la rappeuse Azealia Banks ne veut plus exprimer ses points de vue sur le Net. Pour elle, tout cela est devenu «répugnant».

par
Ludovic Jaccard

La coupe est pleine pour Azealia Banks. La rappeuse de 24 ans a décidé de ne plus s'exprimer sur la Toile. «J'ai finalement pris la décision de m'éjecter des réseaux sociaux», a tweeté l'artiste le mardi 8 mars 2016. Dégoûtée, la jeune femme considère désormais que la culture médiatique américaine est «répugnante et vide de sens». Du coup, son compte Twitter a été supprimé. Elle a aussi cessé de publier des photos sur Instagram. Quant à sa page Facebook, elle n'est plus actualisée depuis août 2015.

Un fait étonnant quand on sait qu'Azealia a souvent fait le buzz avec ses propos provocants, voire agressifs, sur les réseaux sociaux. Elle n'hésitait pas à tacler certaines célébrités, sans mâcher ses mots. Selon elle, Iggy Azalea était raciste puisqu'elle se moquait des personnes de couleurs. Azealia avait aussi déclaré qu'Eminem était sexiste et que Nicki Minaj se victimisait en tant que femme noire. Récemment encore, la rappeuse avait fait fort en tweetant que Donald Trump ferait un bon président car «il est aussi diabolique que le sont les Etats-Unis».

Une question se pose: l'arrêt de provocations virtuelles va-t-il vraiment redorer le blason de la tigresse?

Ton opinion