Offshore: Ces Suisses évoqués dans les Paradise Papers
Actualisé

OffshoreCes Suisses évoqués dans les Paradise Papers

Le scandale des Paradise Papers met en lumière les activités de certaines personnalités vivant en Suisse. Petit tour d'horizon.

par
Pascal Schmuck
Zurich
1 / 8
Les 28 ministres des Finances de l'Union européenne se réunissent mardi à Bruxelles dans l'espoir de se doter d'une liste noire d'environ 20 noms de paradis fiscaux opérant hors de leurs frontières. C'est une première pour l'UE. (Mardi 5 décembre 2017)

Les 28 ministres des Finances de l'Union européenne se réunissent mardi à Bruxelles dans l'espoir de se doter d'une liste noire d'environ 20 noms de paradis fiscaux opérant hors de leurs frontières. C'est une première pour l'UE. (Mardi 5 décembre 2017)

Keystone
Jean-Claude Bastos de Morais
Jean-Claude Bastos de Morais

Né à Fribourg en 1967, cet entrepreneur suisse figure en bonne place dans les Paradise Papers pour ses affaires en Angola.

kein Anbieter/WikiCommons/CC BY-SA 4.0/Mdpc
Monika Ribar
Monika Ribar

L'actuelle présidente des CFF est citée dans les Paradise Papers. Lorsqu'elle était encore vice-présidente de l'ex-régie fédérale, elle siégeait au conseil d'administration de Capoinvest Limited, une société basée aux îles Vierges et contrôlée par Jean-Claude Bastos. Elle en a démissionné depuis.

Keystone

Les Paradise Papers reviennent sur l'implication de plusieurs personnalités suisses ou vivant en Suisse dans des affaires en Afrique.

Ton opinion