Ins (BE): Ces tentes ne sont pas là pour du camping, mais pour les insectes
Publié

Ins (BE)Ces tentes ne sont pas là pour du camping, mais pour les insectes

Des Bernois ont été surpris de voir apparaître des mini-tentes sur un champ. Il s’agit d’une expérience qui vise à protéger les cultures de betteraves sucrières.

1 / 2
Les habitants de Ins se sont demandé à quoi servaient ces tentes.

Les habitants de Ins se sont demandé à quoi servaient ces tentes.

Facebook
Elles ressemblent en effet beaucoup à des tentes de camping.

Elles ressemblent en effet beaucoup à des tentes de camping.

Facebook

Bien que petites, elles ont tout de vraies tentes de camping. Un certain nombre ont récemment été plantées sur un champ à Ins (BE), suscitant l’interrogation des habitants du coin. C’est, en fait, la Haute école spécialisée bernoise qui est derrière ces apparitions. Il s’agit d’une expérience avec un objectif: découvrir comment protéger les cultures de betteraves sucrières contre la cicadelle, un insecte qui provoque le «syndrome des basses richesses», avec notamment une baisse de la teneur en sucre. 

Les chercheurs ont déjà découvert que laisser un champ en jachère en hiver après la récolte des betteraves permet de venir à bout des colonies de cet insecte. Ce qu’ils cherchent à savoir désormais, c’est s’il est possible d’effectuer des cultures secondaires sur ces champs en hiver tout en empêchant à l’insecte de perdurer jusqu’à la prochaine culture de la betterave. Les tentes sont là pour collecter tous les insectes qui sortiront du sol et de détecter où et comment ils peuvent survivre ou non. Leurs premiers résultats devraient arriver dans le courant de cet été.

(sul/ywe)

Ton opinion