Berne: Ces triplés ont choisi le parfait timing pour naître
Actualisé

BerneCes triplés ont choisi le parfait timing pour naître

Une brebis a donné naissance à trois agneaux, le Vendredi-Saint, à Sumiswald (BE).

par
nke/ofu
1 / 7
Trois agneaux ont vu le jour, Vendredi saint, dans cette ferme de Sumiswald (BE).

Trois agneaux ont vu le jour, Vendredi saint, dans cette ferme de Sumiswald (BE).

Ueli Steiner/Steiner-fleisch.ch
Les triplets s'appellent Tulipa, Narzisse et Herkules.

Les triplets s'appellent Tulipa, Narzisse et Herkules.

Ueli Steiner/Steiner-fleisch.ch
Voici une photo de leur mère, Fleurette, quand elle était encore gestante.

Voici une photo de leur mère, Fleurette, quand elle était encore gestante.

L'agriculteur bernois Jonas Steiner est aux anges. Juste avant Pâques, soit Vendredi-Saint, une de ses brebis a donné naissance à trois agneaux. «Fleurette avait un si gros ventre que je pensais qu'il y en avait quatre!»

Selon le paysan de Sumiswald (BE), tout s'est bien passé et tout le monde se porte à merveille. Les trois petits ont été nommés Tulipa, Narzisse et Herkules.

Abattu cet été

Jonas Steiner explique que d'habitude les brebis ont des portées de un ou deux agneaux. Quand il y en a plus, comme dans ce cas précis, il n'est pas rare de devoir en élever un au biberon puisque la brebis ne possède que deux trayons. Mais pas avec Fleurette, ajoute-t-il: «Elle a un bon instinct maternel. Les trois agneaux se relayent à tour de rôle pour téter.»

Si Tulipa et Narzisse peuvent se réjouir de grandir dans la ferme bernoise, l'avenir de Herkules s'annonce moins rose: «Il est trop jeune pour être abattu pour Pâques. Mais il sera emmené à l'abattoir cet été.»

Ton opinion