31.07.2020 à 20:08

MAR-A-LAGO À PALM BEACH

C’est ici que Donald Trump passe ses vacances

Mar-a-Lago – l’immense lieu de villégiature de Donald Trump en Floride – ne compte pas moins de 118 pièces, 10’000 m² de superficie et s’étend sur un terrain de 35’000 m².

de
Lucien Esseiva
1 / 20
Vue extérieure de la résidence Mar-a-Lago de Donald Trump à Palm Beach dans l’État américain de Floride.

Vue extérieure de la résidence Mar-a-Lago de Donald Trump à Palm Beach dans l’État américain de Floride.

maralagoclub.com
Le président américain a fait l’acquisition de la propriété en 1985, au prix dérisoire de cinq millions de dollars.

Le président américain a fait l’acquisition de la propriété en 1985, au prix dérisoire de cinq millions de dollars.

maralagoclub.com
Il aime aussi appeler Mar-a-Lago Winter White House (la «Maison-Blanche d’hiver») ou Southern White House (la «Maison-Blanche du sud»).

Il aime aussi appeler Mar-a-Lago Winter White House (la «Maison-Blanche d’hiver») ou Southern White House (la «Maison-Blanche du sud»).

maralagoclub.com

En bref

  • Donald Trump possède deux lieux de villégiature privés: l’un en Floride et l’autre dans le New Jersey.
  • Le président des États-Unis se rend généralement dans la propriété Mar-a-Lago en hiver.
  • En dehors des appartements privés de Trump, Mar-a-Lago offre également un club de golf, des chambres d’hôtel et des salles de mariage.
  • Trump a usé de quelques subterfuges pour acquérir la propriété au prix dérisoire de cinq millions de dollars.
  • Il faut débourser entre 100’000 et 200’000 dollars rien que pour les droits d’entrée au club privé Mar-a-Lago. Pour pouvoir jouer au golf, on doit allonger un million.


Mandatée dans les années 1920 par Marjorie Merriweather Post – propriétaire de General Foods (aujourd’hui Mondelez International) –, la construction de Mar-a-Lago, luxueuse résidence de style espagnol, a duré trois ans. Elle compte 118 pièces et offre une superficie de 10’000 m². Après sa mort en 1973, la propriété de celle qui était alors la femme la plus riche du monde a été léguée à l’État, qui a très vite trouvé que la demeure était trop chère à entretenir.

En faisant usage de subterfuges, Donald Trump a finalement réussi à mettre la main sur Mar-a-Lago en 1985. Le prix dérisoire qu’il a payé est dû au fait que Trump avait préalablement acheté tous les terrains le long de la côte et menaçait d’y construire des bâtiments qui seraient venus couper la vue sur la mer à la villa, ce qui a fait chuter de manière spectaculaire le prix de l’immense propriété.

Lieu de villégiature, de réception d’invités officiels, une valeur marchande colossale

Donald Trump n’utilise pas uniquement Mar-a-Lago pour y passer des vacances et jouer au golf, il aime également y recevoir des invités officiels. En 2017, on a pu le voir déambuler fièrement à travers les différents salons aux côtés du président de la République populaire de Chine, Xi Jinping. Le Premier ministre du Japon, Shinzo Abe, s’est, quant à lui, déjà rendu à deux reprises à Mar-a-Lago.

La villa féodale en Floride est la quatrième résidence privée officielle de Trump. Il arrive également que le président séjourne à la Maison-Blanche, dans la Trump Tower à New York ou dans son club de golf du New Jersey. En brillant homme d’affaires qu’il est, il n’est assurément pas sans savoir la valeur marchande de Mar-a-Lago. Il faut débourser entre 100’000 et 200’000 dollars pour obtenir les droits d’entrée au club privé. Pour pouvoir jouer au golf, on doit allonger un million.

Une déco qui soulève des interrogations

On ignore si Trump a eu son mot à dire en matière de décoration, mais quand on voit l’opulence et le faste des pièces de Mar-a-Lago, on a du mal à croire que le propriétaire n’y ait pas apporté sa touche personnelle.

Et qui sait, peut-être que la poupée que l’on aperçoit sur les photos publiées sur le site de promotion du club Mar-a-Lago était le jouet préféré du président américain quand il était petit?

C’est avec une grenouille affalée dans un fauteuil que le club Mar-a-Lago assure la promotion du lieu sur son site. Reste à savoir si la peluche provient de la collection privée de Trump.

C’est avec une grenouille affalée dans un fauteuil que le club Mar-a-Lago assure la promotion du lieu sur son site. Reste à savoir si la peluche provient de la collection privée de Trump.

maralagoclub.com

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!