Publié

États-Unis«C’est incroyable. Il était à 140 kilomètres au large»

Un marin de 62 ans a été secouru dimanche alors qu’il s’accrochait désespérément à son bateau qui avait chaviré. Il était introuvable depuis vendredi.

Deux jours de cauchemar. Parti de Port Canaveral (Floride) à bord de son bateau vendredi, Stuart Bee n’est pas rentré, alors qu’il n’a pas pour habitude de dormir en mer. Alertée par la famille du disparu, la garde côtière a fait décoller son C-130 Hercules et demandé à tous les marins naviguant dans la région d’ouvrir l’œil, écrit ABC News. C’est finalement dimanche que l’équipage d’un navire porte-conteneurs de 68 mètres de long a repéré l’homme de 62 ans.

Le bateau du marin avait chaviré et le malheureux s’était retrouvé en très fâcheuse posture, s’accrochant désespérément à la partie de l’embarcation qui n’avait pas encore coulé. Des photos publiées par la garde côtière montrent le sexagénaire nageant jusqu’à une bouée puis montant à bord du navire, l’air hagard. Selon Veronica Dunn-Depretis, quartier-maître, Stuart Bee n’a pas été blessé. «C’est incroyable. Il était à 140 kilomètres au large», a-t-elle réagi, ajoutant que le marin a de la chance d’être en vie.

On ignore toutefois ce qui a pu causer le chavirage de son bateau. Le capitaine Mark Vlaun, commandant du secteur Jacksonville, s’est félicité d’une fin aussi heureuse: «Sauver des vies en mer est notre plus haute mission. C’est un dénouement véritablement extraordinaire, qui démontre le lien entre les marins et notre communauté», a-t-il déclaré dans un communiqué.

(joc)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!