zvg
Publié

C’est parti pour une dégustation de whisky en Bentley Bentayga!

Au lac de Schliersee en Bavière, lieu de résidence du beau monde de Munich, se trouve l’une des distilleries de whisky les plus tendances en Europe. Comme il se doit, ce n’est pas en petite citadine que nous nous rendons à la dégustation, mais en Bentley Bentayga.

par
Michael Lusk
11.12.2020

L’Écosse et les États-Unis sont mondialement réputés pour leurs whiskys. On y distille de «l’or liquide» depuis des siècles. La Bavière, en revanche, est plutôt connue pour l’art de la brasserie. En termes simples, le whisky n’est en fait rien d’autre que de la bière distillée. Ainsi, à la fin des années 1990, le brasseur Florian Stettner a décidé d’élargir son champ d’activité et de distiller également du whisky. Il a donc créé la société Slyrs, du nom d’un monastère gaélique situé à Schliersee, fondé en l’an 779 par cinq moines irlandais et écossais.

Élaboration de son propre whisky

Aujourd’hui, Slyrs emploie une quarantaine de salariés et écoule sa marchandise dans toute l’Europe, ainsi qu’en Suisse. Les amateurs et amatrices de whisky y bénéficient d’un service tout à fait particulier. Non seulement, ils peuvent visiter la distillerie, goûter à différentes sortes de whisky et élaborer leur propre mélange, mais ils ont également la possibilité de faire mûrir leur propre whisky dans un fût à leur nom.

C’est à bord d’un Bentley Bentayga que nous nous rendons dans une distillerie de whisky au lac de Schliersee.

C’est à bord d’un Bentley Bentayga que nous nous rendons dans une distillerie de whisky au lac de Schliersee.

zvg
Car on ne fait pas que brasser de la bière dans la pittoresque Bavière. On y distille également du whisky.

Car on ne fait pas que brasser de la bière dans la pittoresque Bavière. On y distille également du whisky.

zvg
Grâce à sa situation géographique, la région est également très appréciée par le gratin de Munich.

Grâce à sa situation géographique, la région est également très appréciée par le gratin de Munich.

zvg

Don’t drink and drive

Raison de plus pour observer les distillateurs de whisky de Haute-Bavière durant une journée, sans oublier de tester, bien sûr, l’un ou l’autre whisky. Si nous avons nous-mêmes pris le volant pour nous rendre à la distillerie à l’aller, nous avons toutefois préféré, selon l’adage «Don’t drink and drive», le laisser à un chauffeur au retour, après la dégustation de whisky. Pour l’occasion, la voiture de circonstance nous a été mise à disposition par Bentley. Le Bentayga est non seulement raffiné et confortable, mais aussi suffisamment dynamique pour nous rendre en un rien de temps de notre point de départ, l’aéroport de Munich, jusqu’au lac de Schliersee.

Avec le confort et l’espace qu’il offre pour les jambes sur les sièges arrière, le SUV de luxe anglais est également idéal comme voiture de chauffeur. Conforme à son rang, ceux-ci sont revêtus de cuir de haute qualité et sont même disponibles avec la fonction massage et aération en option. La seule chose qui nous ait manqué était un mini-réfrigérateur et des verres à whisky comme dans le Bentley Mulsanne, encore plus spacieux.

De la place pour son propre fût de whisky

Ceux qui envisageraient de ramener avec eux un fût entier de whisky trouveront largement assez de place pour le transporter dans le volumineux coffre. Il faudra néanmoins faire preuve de patience, car comme nous l’a expliqué Silas, qui nous faisait découvrir, ce jour-là, les finesses de son métier «il faut compter au moins trois ans pour que le whisky Slyrs arrive à maturité dans les fûts façonnés à la main».

Nous apprenons au passage que ce sont précisément ces fûts fabriqués à la main à partir de chêne de la forêt Ozark dans le Missouri, qui donnent au whisky son goût final. Et que les trois ans de maturation peuvent vite se transformer en quatre, cinq, voire douze ans. Il faudra donc attendre au moins 2022 pour savoir si le breuvage que nous avons mis au point lors de l’atelier fera son petit effet.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!