États-Unis - La pyjama party vire à la tragédie
Publié

États-Unis«C’est simplement incroyable que quelqu’un puisse faire ça»

Quatre copines de 11, 12, 13 et 14 ans ont été percutées par un véhicule, samedi soir en Californie. Les trois plus jeunes sont mortes sur le coup, et le conducteur a pris la fuite.

Les autorités californiennes sont à la recherche de deux personnes non identifiées impliquées dans un terrible drame survenu samedi près de Lucerne Valley. Ce soir-là, quatre copines qui faisaient une «pyjama party» ont décidé de sortir faire un tour. Les jeunes filles étaient en train de marcher le long d’une route de campagne quand un Chevrolet Silverado blanc a fait irruption, percutant le groupe par-derrière. Willow, 11 ans, Daytona, 12 ans, et Sandra, 13 ans sont mortes sur le coup. Natalie, 14 ans, a été héliportée vers l’hôpital dans un état critique.

Selon des témoins, le conducteur et son passager se sont arrêtés et sont sortis du véhicule avec une lampe torche. Quand les deux individus ont vu les corps des victimes, ils ont «filé vers le désert» sans appeler les urgences, laissant le pick-up sur place. «Tu es un lâche. Tu as tué trois enfants, tu as pris leur vie. Tu ne les as pas juste prises, tu as fait du mal à tout le monde. Tu vas pouvoir rentrer chez toi et retrouver ta famille alors que les nôtres ne reviendront jamais», a réagi Christine Cordova, la tante d’une des jeunes filles.

«C’était leur première occasion d’être à nouveau des enfants»

Natalie et Daytona étant en fauteuil roulant, le groupe avait choisi de se déplacer sur l’asphalte et non sur le sable. «Les vacances d’été venaient de commencer, c’était donc leur première occasion de faire des soirées pyjama, de sortir, de jouer, d’être à nouveau des enfants après une année d’enfermement», confie Jessica Risler, vice-présidente du conseil d’administration des écoles du district de Lucerne Valley.

L’enquête suit son cours, et la California Highway Patrol (CHP) a lancé un appel à témoins dans l’espoir d’identifier les deux fuyards. «Ils savaient manifestement ce qu’ils avaient fait et ils ont pris la décision de fuir les lieux au lieu de porter secours à ces quatre jeunes et c’est tout simplement incroyable que quelqu’un puisse faire ça», s’est indigné Ramon Duran, officier de la CHP, cité par CNN. Une page GoFundMe a été créée pour aider les familles à financer les funérailles des trois victimes et le traitement médical de Natalie.

(joc)

Ton opinion