25.04.2019 à 21:02

Alec Benjamin

Cet ex-musicien de rue est enfin sur la bonne route

Le folkeux Alec Benjamin est en train de se faire une place au soleil grâce à son single «Let Me Down Slowly».

de
Fabien Eckert
L'Américain de 24 ans tourne actuellement dans son pays.

L'Américain de 24 ans tourne actuellement dans son pays.

DR

L'histoire de ce garçon ferait un bon film. Avant de se hisser dans le top 20 suisse avec le titre «Let Me Down Slowly», Alec Benjamin en a vu des vertes et des pas mûres.

Il se destinait d'abord à être prof de karaté, avant de tout plaquer parce que sa copine d'alors ne trouvait pas ça cool. «Aujourd'hui, je ne me souviens même plus de ce que je faisais avant, tellement je suis passionné par la musique», explique l'Américain dans un communiqué. Il y a eu des faux départs, comme quand un premier label l'a signé, en 2013: «Je m'étais dit: «Voilà. Tu y es arrivé, tu vas devenir une star». J'ai été viré du jour au lendemain. Depuis ce jour, je ne prends plus rien pour acquis.»

Reparti de zéro, Alec s'est mis à chanter dans la rue pour les gens qui faisaient la queue devant les concerts de Shawn Mendes ou de Troye Sivan. «J'ai imprimé un million de cartes de visites. C'était dur d'attirer l'attention des gens», se souvient l'artiste. Ça a payé: en six mois, sa chaîne YouTube a explosé. Il dépasse aujourd'hui le million d'abonnés. Récemment, le garçon a tapé dans l'oeil de John Mayer et de Billie Eilish. Sur Twitter, Alec a suggéré à Elon Musk, boss de Tesla, de développer un tourbus électrique, «le mien brûle trop d'essence». «Ce serait cool un jour», lui a répondu l'entrepreneur.?

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!