Cet hiver la neige tombe… les chemises de Paris et Sophie aussi!

Actualisé

Cet hiver la neige tombe… les chemises de Paris et Sophie aussi!

Que ce soit à l'occasion d'une promo, pour Sophie Marceau, ou pour tenter de redorer son image, pour Paris Hilton, toutes les occasions sont bonnes pour poser topless.

Sophie Marceau, qui a défrayé la chronique cette semaine en quittant le plateau du JT de 20heures de PPDA après avoir aperçu Jean-Marie Le Pen, est en pleine promotion de son nouveau film, «Les femmes de l'ombre», sorti mercredi.

Sophie Marceau se sent libre

A cette occasion, elle fait le Une du magazine français Elle… topless et déclarant «je me sens plus libre que jamais». Ce n'est pas TF1 qui dira le contraire!

De son côté, Paris Hilton fait son grand retour à la Une des magazines. L'édition allemande de Maxim et le magazine américain 944 lui consacrent ainsi chacun leur couverture en dévoilant la starlette dans ce qui est visiblement le même shooting… en lingerie.

Paris Hilton sur tous les fronts

La «Party-girl» a une actualité très chargée en ce début d'année. Elle joue dans le film «The Hottie and the Nottie», sorti au début du mois de février aux Etats-Unis et sera à l'affiche d'une comédie musicale, «Repo! The Genetic Opera», sortant au mois de mai. Elle y joue le rôle d'Amber Sweet, «une femme obsedée par la chirurgie esthétique qui à chaque scène a un nouveau nez, des nouveaux yeux, etc.», comme le précise Paris Hilton dans l'interview qu'elle a accordée à 944.

Mademoiselle Hilton sera également visible à la télévision dans une série intitulée «Super Chick» ainsi que dans une émission de téléréalité. Mais comme elle le révèle dans cette interview, elle aimerait surtout passer derrière la caméra: «J'ai été devant la caméra depuis tellement d'année, je pense qu'il serait intéressant d'être de l'autre côté pour pouvoir réaliser une émission moi-même».

Une businesswoman inventive…

Paris Hilton est omniprésente car elle diversifie la gamme des produits qu'elle lance : des extensions de cheveux, une boisson de luxe, un parfum, des habits pour chiens et une ligne de bijoux sont ses dernières trouvailles. En plus de cela, elle est l'égérie de la marque Fila pour le marché coréen.

Mais la jeune est déçue de l'image que les gens se font d'elle, celle d'une femme faisant tout le temps la fête. «Cela m'énerve parce que les gens ne connaissent pas la vraie Moi, je suis une grande travailleuse, déclare Paris Hilton. Je voyage sans cesse autour du monde pour promouvoir mes projets et présenter des produits».

Il semble pourtant qu'elle soit plus souvent photographie lors de soirées que lors de conférences de presse… «Oui je suis payée pour aller dans des soirées se défend la starlette; en réalité c'est moi qui ai lancé cette tendance de payer des stars pour qu'elle se montrent en soirées. mais quand vous me voyez dans une soirée, je suis tout le temps en train de travailler ou de promouvoir quelque chose, même si c'est aussi simple que porter ma propre ligne de vêtements pour des photos».

… et exemplaire

Paris Hilton a vraiment envie d'être reconnue pour son travail et non pour l'image de fêtarde qu'elle véhicule et traîne derrière elle. Elle a d'ailleurs comme futur projet de créer sa propre fondation de charité, appelée «The Paris Hilton Foundation» pour «aider à développer au niveau supérieur le travail que je fait dans le domaine de la charité».

Comme elle le rappelle dans l'interview accordée au magazine 944, Paris reverse une majeure partie des gains qu'elle obtient à des organisations caritatives comme «Childrens Hospital in Los Angeles» et «Make-A-Wish Foundation». Et ce, depuis qu'elle est enfant… selon ses dires.

Un cercle d'amis restreint

Dans cet entretien, la starlette américaine affirme en outre avoir du faire le tri au sein de son entourage pour se débarrasser des personnes ne la côtoyant que par intérêt: «je me suis séparée de beaucoup de personnes néfastes ces dernières années. Je veux être entourée de vrais amis qui m'aiment et veulent le meilleur pour moi, des gens en qui je puisse avoir confiance».

Et quand on gagne des centaines de milliers de dollars pour juste se montrer dans une soirée, autant dire que cela peux susciter des convoitises. «Cela a été très difficile pour moi mais je crois que le groupe avec qui j'ai fêté le dernier nouvel an sont mes vrais amis, les gens que je veux garder près de moi».

fab

Ton opinion