Invasion du Capitole: «C’était une erreur. Point»
Publié

Invasion du Capitole«C’était une erreur. Point»

Jacob Chansley, alias Jake Angeli, alias «QShaman» ou «Qanon Shaman», a présenté ses excuses dans un communiqué publié mardi par son avocat.

Son visage et son look improbable avaient fait le tour du monde le 6 janvier dernier, jour où des pro-Trump ont pris d’assaut le Capitole. Jacob Chansley, mieux connu sous le nom de Jake Angeli ou sous les pseudonymes QShaman ou Qanon Shaman, se trouve toujours derrière les barreaux. Se sentant lâché par Donald Trump, qui a refusé sa demande de grâce présidentielle, le complotiste de 33 ans a perdu près de 10 kilos parce qu’il refuse de manger de la nourriture non biologique. Depuis son transfert dans une prison de Virginie, Jake Angeli a semble-t-il eu le temps de se remettre en question.

Mardi, par le biais d’un communiqué transmis à AP par son avocat Albert Watkins, le chaman autoproclamé a présenté des demi-excuses. «Soyez patients avec moi et avec d’autres personnes pacifiques qui, comme moi, ont beaucoup de mal à reconstituer tout ce qui est arrivé, autour de nous et par nous», demande le manifestant. «Nous sommes des gens bien qui se soucient profondément pour leur pays. Je suis désolé d’avoir créé de la peur dans le cœur des autres. C’était mal. Point», peut-on encore lire dans ce communiqué.

L’avocat de Jake Angeli l’assure, ses excuses sont désintéressées. «Si vous pensez que le gouvernement poursuit correctement le président, vous ne pouvez pas en même temps tenir pénalement responsables ceux qui ont été encouragés, car les personnes incitées deviennent des victimes», estime Me Watkins. Déçu par l’ex-président, «QShaman» avait émis le souhait de témoigner contre lui lors de son procès en destitution. Cette requête lui a été refusée.

(joc)

Ton opinion