Jaun (FR): «C’était violent, je n’ai pas compris ce qui nous arrivait»
Publié

Jaun (FR)«C’était violent, je n’ai pas compris ce qui nous arrivait»

La voiture d’une famille a été piégée dans un flot de lave torrentielle, mercredi soir. Les malheureux ont été secourus à temps.

1 / 2
La voiture a été submergée par l’eau et les gravats qui se sont déversés soudainement sur la route de la vallée de l’Oberbach, mercredi vers 22h.

La voiture a été submergée par l’eau et les gravats qui se sont déversés soudainement sur la route de la vallée de l’Oberbach, mercredi vers 22h.

Pol. Cant. FR
La coulée a piégé un homme de 43 ans, une femme de 36 ans, et leurs quatre enfants, âgés de 4 à 10 ans. Cette famille, qui vient de Suisse centrale, était en vacances à Jaun.

La coulée a piégé un homme de 43 ans, une femme de 36 ans, et leurs quatre enfants, âgés de 4 à 10 ans. Cette famille, qui vient de Suisse centrale, était en vacances à Jaun.

Pol. Cant. FR

De nouveaux orages se sont abattus sur la Suisse romande mercredi soir, causant de nombreux dégâts... et une belle frayeur à une famille alémanique, en villégiature à Jaun. Les parents et leurs quatre enfants, âgés de 4 à 10 ans, regagnaient un chalet d’alpage, vers 21h45, quand leur voiture a été prise dans une coulée de lave torrentielle sur un passage à gué de l’Oberbach.

«Soudain, il y a eu beaucoup d’eau sur la route et les flots nous ont submergés», a raconté le père de famille à blick.ch, décrivant la peur qui s’est emparée d’eux, piégés dans un véhicule qui glissait sans que le conducteur puisse faire quoi que ce soit.

L’homme, âgé de 43 ans, dit qu’il lui en faut beaucoup pour l’effrayer. «Mais là, c’était vraiment violent. Je n’ai rien vu venir, je n’ai pas compris ce qui arrivait.» Alertés, les secours sont parvenus à rejoindre la famille une heure plus tard. Avec les enfants qui criaient, ces soixante minutes ont paru interminables, raconte le papa. Toute la famille a été héliportée jusqu’au village par la Rega.

Toutes nos affaires sont au chalet et notre voiture est toujours bloquée sur la route de montagne. Les clés sont même restées sur le contact. On ne sait pas ce qu’on va faire

Le père de famille

Jeudi, la police fribourgeoise a indiqué que les membres de la famille étaient choqués mais pas blessés. Elle a précisé qu’il faudra plusieurs jours pour dégager la route de la vallée de l’Oberbach, actuellement fermée.

Quant aux rescapés, ils ne savaient pas encore s’ils allaient poursuivre leurs vacances ou rentrer. «Nous devons digérer tout ça avant de décider», a encore dit le père au site alémanique.

Dégâts importants

Des coulées de laves torrentielles ont aussi frappé le Valais mercredi soir, à Chamoson et à Derborence, contraignant les autorités à boucler plusieurs routes. Un torrent menaçant a nécessité la fermeture de trois routes entre Bagnes et Vollèges, tandis que des glissements de terrain et des chutes de pierres ont été signalés en divers endroits, notamment sur la route de Salvan. Le Service cantonal de la mobilité estime à environ 2 millions de francs les dégâts dus à ces orages.

(jfz)

Ton opinion

28 commentaires