AFP
Publié

réseaux sociauxCette app nous permet de devenir une star durant 15 minutes

Hype Simulator fait un carton aux États-Unis. Pendant un quart d’heure, l’app offre l’expérience de la célébrité sur internet.

par
Margaux Habert
9.12.2020

«Entrez dans la fiction pour voir à quoi ressemble la vie lorsque les projecteurs sont braqués sur vous!» C’est ce que promet Hype Simulator quand on cherche l’application sur les différents stores, que ce soit sur iOS ou Android.

Et une fois l’app téléchargée, c’est Andy Warhol qui nous rappelle ce qu’est la fame, avec sa phrase bien connue: «À l’avenir, chacun aura droit à 15 minutes de célébrité». Une célébrité aussi fausse qu’éphémère.

Capture d’écran

On choisit ensuite si on préfère un profil célèbre ou un compte qui devient viral. On crée le profil en renseignant le prénom, le nom, le nom d’utilisateur, une photo de profil, et que la fame commence sur une fausse plateforme TikTok.

De 1000 abonnés, on passe 50’000 en moins d’une minute. Les messages affluent également, des faux utilisateurs nous affirmant «Je suis ton plus grand fan», «Je t’adooore» ou «Je parie que tu ne verras jamais ce message». Lorsqu’on y répond, le robot de l’autre côté de l’écran s’emballe: «OMG tu m’as répondu».

Quelques instants plus tard, ce sont les félicitations de l’app qu’on reçoit: on vient de dépasser les 100’000 followers, les fameux 100K, et on obtient la certification du compte. On peut y poster des vidéos, qui rendent nos faux abonnés hystériques, façon «Je suis Kylie Jenner». Même quand l’app est fermée, elle nous envoie des notifications pour nous prévenir de l’arrivée de plus de 99 nouveaux likes et commentaires.

Quelques publicités jalonnent l’expérience, qui monte vite à la tête de certaines stars éphémères. Dans les commentaires sur les différents stores où on trouve l’app, lancée en mars et devenue virale dernièrement, des utilisateurs réclament de pouvoir choisir leur nombre d’abonnés, la possibilité de changer de compte, ou encore de ne pas supprimer le profil quand l’expérience se termine au bout d’un quart d’heure. «Merci de corriger ces bugs, j’en ai marre d’en recréer un à chaque fois!» peut-on notamment lire.

D’autres ont carrément réussi à se fâcher contre leurs followers imaginaires, comme le montre un utilisateur sur Twitter:

Aux États-Unis, la plateforme, disponible depuis mars, a connu un tel succès ces dernières semaines qu’elle a réussi à détrôner momentanément les mastodontes que sont TikTok et Instagram dans le classement de téléchargements.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

mendrisiotto

10.12.2020 à 10:11

Tenue de put en soirée