Cette Autriche qui ne fait pas peur!
Actualisé

Cette Autriche qui ne fait pas peur!

Invaincue en 2006, la Suisse aborde son 40e derby contre l'Autriche demain, dans la peau du grandissime favori.

Risée de tout un pays, la sélection autrichienne a, en effet, épuisé son dernier crédit vendredi à Vaduz, en frôlant la défaite devant le Liechtenstein. Menée 1-0 à douze minutes du terme de la rencontre, la formation dirigée par Josef Hickersberger a pu toutefois renverser la situation grâce à des réussites de Garics et Präger.

Face à une équipe en panne de confiance et dont on doute qu'elle puisse vraiment tenir un rôle intéressant dans une année et demi lors de l'Euro qu'elle organisera conjointement avec la Suisse, Köbi Kuhn exigera de ses joueurs le résultat et la manière.

«Nous devons gagner pour défendre notre place parmi les quinze premiers du classement de la FIFA. La victoire passe par une performance de choix», explique l'entraîneur national. «Les Autrichiens savent quand même jouer au football! Ils se retrouvent actuellement dans une situation difficile. Mais il faut rester sur nos gardes. Mes joueurs doivent comprendre que ce match d'Innsbruck est le plus difficile depuis le Mondial.»

Plusieurs joueurs abattront une carte importante demain. A commencer par Benaglio et Coltorti, les deux remplaçants de Zuberbühler, qui joueront chacun une mi-temps, et doivent prouver qu'ils ont l'étoffe d'un No 1. En défense, Grichting, dans une mauvaise passe à Auxerre, est menacé par Von Bergen, qui aligne les bonnes performances avec Zurich.

(si)

Ton opinion