Peugeot RCZ: Cette belle «bimbo» est une sportive affûtée
Actualisé

Peugeot RCZCette belle «bimbo» est une sportive affûtée

Belle à en faire tourner les têtes, la RCZ offre surtout une tenue de route et une motorisation bluffantes.

par
Jacqueline Favez

Pas de doute: ce coupé est fait pour ceux qui aiment les sensations au volant.

La première impression qui se dégage de ce nouveau coupé est la beauté de sa ligne. La RCZ a de la gueule, et les passants sont nombreux à se retourner sur son passage. Mais cette «bimbo» n'a pas que des jolies formes: elle est aussi une sportive très affûtée.

D'emblée, elle révèle une tenue de route époustouflante qui confère un sentiment de sécurité. Avec ce nouveau bolide hors-série, selon la désignation de Peugeot, se balader sur les petites routes sinueuses est un pur bonheur. Son châssis hyperferme en fait un vrai «tape-cul». On adore ou on déteste. Vive, précise et facile à mener, la RCZ bénéficie d'une motorisation souple qui permet des accélérations en douceur même à bas régime. Et encore: cette version ne dispose «que» de 156 chevaux, l'arrivée du moteur à 200 chevaux étant prévue pour cet été.

Alors, parfaite, la RCZ? Hélas, non. Déjà, elle a les défauts de ses qualités: la discrétion avec laquelle elle accélère n'est pas sans conséquence sur le respect des limitations de ­vitesse, et sa tenue de route impeccable pourrait faire croire aux imprudents qu'ils sont au-dessus des règles de sécurité.

Ensuite, plus ennuyeux pour une sportive, la visibilité est problématique. A gauche, le large montant de toit est une vraie gêne. Et inutile d'espérer regarder à travers la vitre latérale dans les virages car les yeux tombent sur le rétroviseur, lui aussi imposant. Et au centre, c'est le rétroviseur intérieur qui bouche la vue, d'autant plus qu'il est dans le même axe que le panneau du système de navigation placé sur le tableau de bord, certes rétractable.

Fiche technique:

Motorisations 1,6l turbo essence (156 ch); 2 l HDI diesel (163 ch). Dès cet été: 1,6l turbo essence de 200 ch.

Etiquettes énergie C; A pour la motorisation diesel.

Consommation 7,8 l/100 km lors de notre test, sur 1066 km, sans ménager l'accélérateur.

Prix dès 39 '600 fr.

les plus:

- Le coffre, très généreux.

- L’aide au démarrage en côte, qui maintient l’auto le temps d’accélérer.

- Les instruments du tableau de bord, très lisibles.

- Le rappel des indications du système de navigation sur l’écran de l’ordinateur de bord, entre les cadrans de vitesse.

les moins:

- Les ceintures de sécurité à l’avant, qu’il faut ­aller chercher loin derrière soi.

- Le diamètre du volant, franchement trop grand.

- L’exiguïté des places arrière, strictement réservées aux jeunes enfants.

- Le bruit du moteur, qui aurait pu être plus «chantant».

Ton opinion