Bilan radieux du Montreux Jazz 2021
Publié

Bilan du Montreux Jazz«Cette édition, cela n’a été que du bonheur»

Mathieu Jaton, directeur du Montreux Jazz, était un homme heureux au moment de dresser le bilan de la 55e édition de son festival.

par
J. Delafontaine/F. Eckert

Du 2 au 17 juillet 2021, le Montreux Jazz a séduit 40’000 festivaliers, dont 15’000 ont assisté à des live payants. «C’est la première fois que l’on est complet à tous les concerts. Évidemment, les petites capacités des lieux ont fait que c’était plus facile à remplir, mais on a senti la soif du public de retrouver des shows. Cette édition, cela n’a été que du bonheur. De voir tous les festivaliers, les artistes et nos équipes avec le sourire, cela me réchauffe le cœur et je me dis que l’on a vraiment bien fait d’y aller», a confié Mathieu Jaton, directeur du Montreux Jazz.

Sur les seize jours de festival, il a plu dix jours. Une météo désastreuse qui ne prétéritera pas les finances de cette édition montée avec un budget de 8 millions de francs. «On s’est vraiment concentré sur la musique. Il n’y avait pas de stands sur les quais. Cette météo, qui nous a rappelé celle que l’on a eue en 2014, n’aura qu’un moindre impact financier pour le festival dont le budget F&B se situait entre 3% et 5%». Le Vaudois de rappeler que de toute façon cette 55e édition n’a pu être montée que grâce «aux soutiens des partenaires, des systèmes d’indemnisation cantonales et fédérales et d’une garantie de déficit de la Ville de Montreux».

Une scène du lac en 2022?

Grande nouveauté de cette année 2021, la scène principale construite sur le lac, a séduit autant les spectateurs que les artistes. Sera-t-elle reconstruite l’année prochaine? «C’est la question qui brûle les lèvres de tout le monde. Elle a dépassé toutes nos attentes, toutes nos espérances aussi. Elle a offert au Montreux Jazz un retour à la musique qu’elle a sublimé. Cette scène était un doux rêve. On a montré qu’il était réalisable. On va avoir de belles discussions au mois de septembre 2021 avec le conseil de fondation et nos équipes pour voir comment on va configurer l’édition de 2022», a expliqué le quadra.

Côté musical, Mathieu Jaton a été emballé par les concerts des artistes suisses, spécialement ceux d’Arma Jackson, Nnavy et Priya Ragu, qui l’a littéralement «scotché». Pour l’anecdote, on signalera que les 2500 tests antigéniques réalisés sur le site durant le festival se sont tous avérés négatifs.

Ton opinion

60 commentaires