Suisse: Cette fan d'armes viole la loi pour briller sur Insta
Actualisé

SuisseCette fan d'armes viole la loi pour briller sur Insta

L'Israélienne Orin Julie aime poser avec des armes sur le Net. De passage en Suisse, l'ex-soldate aurait pu déclencher une intervention de la police.

par
20Minuten/ofu
1 / 12
L'Israélienne Orin Julie a 24 ans et aime poser avec des armes sur le Net.

L'Israélienne Orin Julie a 24 ans et aime poser avec des armes sur le Net.

Capture d'écran Instagram
L'ex-soldate est suivie par près de 348'000 personnes sur Instagram.

L'ex-soldate est suivie par près de 348'000 personnes sur Instagram.

Capture d'écran Instagram
Elle était récemment de passage en Suisse, comme ici au bord du lac de Thoune (BE). Elle en a profité pour se faire prendre en photo avec une arme. Son but: faire de la pub pour un producteur d'armes.

Elle était récemment de passage en Suisse, comme ici au bord du lac de Thoune (BE). Elle en a profité pour se faire prendre en photo avec une arme. Son but: faire de la pub pour un producteur d'armes.

Capture d'écran Instagram

Orin Julie aime les armes et les petites tenues. Cette combinaison semble plaire aux internautes puisqu'elle est suivie par près de 348'000 abonnés sur Instagram.

L'Israélienne, qui a servi durant trois ans dans l'armée de son pays, s'est récemment rendue en Suisse. Elle a profité des beaux décors alpins pour prendre la pose avec des fusils afin de faire de la pub pour des entreprises d'armement sur les réseaux sociaux. Sur un cliché, on la voit notamment au bord du lac de Thoune (BE).

«Prouver qu'il a besoin de porter une arme»

Selon «20 Minuten», ses séances photo sont fort probablement illégales. Nos confrères rappellent ainsi qu'il est interdit en Suisse de porter une arme sans autorisation émise par les cantons. Sur son site, la Fedpol écrit: «Si vous souhaitez porter une arme dans un lieu accessible au public, vous devez requérir un permis de port d'armes auprès de l'autorité cantonale compétente. Ce permis est valable dans toute la Suisse et le titulaire doit l'avoir sur lui en permanence.»

Obtenir un tel permis semble cependant difficile pour de simples touristes, puisqu'il n'est accordé «que si le demandeur peut prouver qu'il a besoin de porter une arme, par exemple parce qu'il est préposé à la sécurité d'une entreprise, ou pour se protéger ou pour protéger des tiers ou des choses contre un danger tangible». Le demandeur doit en outre passer un examen attestant qu'il est capable de manier une arme et qu'il connaît les dispositions légales en matière d'utilisation d'armes.

«Nous réagissons immédiatement»

La police cantonale bernoise, elle, informe qu'elle serait immédiatement intervenue si elle avait eu vent de la séance photo d'Orin Julie. «Si la loi est violée, nous réagissons immédiatement», explique un porte-parole.

Reste que pour l'instant, la jeune femme de 24 ans ne semble pas avoir eu de problèmes avec les forces de l'ordre. Au contraire, sur Instagram elle ne tarit pas d'éloges pour la Suisse.

Ton opinion