Etats-Unis: Cette fille et son papy ont brisé le coeur des twittos
Actualisé

Etats-UnisCette fille et son papy ont brisé le coeur des twittos

Un grand-papa avait préparé un festin pour ses six petits-enfants. Mais seule Kelsey est venue. Touchée par la déception de son papy, elle l'a photographié. Et Twitter s'est enflammé.

par
joc

«Papaw», un grand-père établi dans l'Oklahoma, avait prévu un festin pour ses six petits-enfants, mercredi soir. Tout heureux de recevoir sa descendance, l'homme avait consacré une bonne partie de son temps à préparer 12 hamburgers qu'ils dégusteraient ensuite tous ensemble. Mais ce soir-là, seule Kelsey est venue. Les cinq autres petits-enfants de «Papaw» n'ont pas répondu à l'invitation du retraité. Kelsey, étudiante à l'université, s'est donc retrouvée seule à table avec son grand-papa, raconte le «New York Daily News». Touchée de le voir si déçu, elle l'a photographié alors qu'il était en train de manger, l'air penaud, l'un des hamburgers qu'il avait préparés avec amour.

La jeune femme a ensuite publié le cliché sur Twitter: «Souper avec Papaw ce soir... Il a fait 12 burgers pour ses 6 petits-enfants et je suis la seule à être venue. Je l'aime, a-t-elle écrit», ajoutant un coeur et un smiley en larmes. La publication de Kelsey a provoqué une cascade de réactions émues sur les réseaux sociaux. Sa photo a été retweetée plus de 120'000 fois et «aimée» à plus de 200'000 reprises.

De nombreux internautes ont apporté leur soutien à «Papaw», demandant à sa petite-fille de lui transmettre leurs pensées. «Je ne te connais pas et je ne connais pas «Papaw», mais est-ce que tu peux lui dire que nous (internet) l'aimons?», a réagi un twitto. L'image du retraité a également fait l'objet de mèmes et de passages par Photoshop. «Maintenant il a 50'000 nouveaux petits-enfants qui adoreraient manger un hamburger avec lui. Je suis en larmes, cela m'a rendue si triste», a confié une twitto.

Submergée de messages, Kelsey a notamment dû faire face à la curiosité bienveillante de certaines internautes: «J'ai besoin d'en savoir plus! Est-ce que les petits-enfants se sont excusés? Qu'est-il arrivé au reste des burgers? Est-ce qu'il va bien?», a notamment demandé une certaine Kimberly. La vague de soutien a d'ailleurs fini par déraper: Kelsey a été contrainte de demander aux internautes de cesser d'envoyer des menaces de mort à ses cousins et cousines: «Papaw va bien les gars, je vous promets qu'il aime tous ses petits-enfants de la même manière», a-t-elle assuré.

Jeudi, Brock, l'un des cousins de Kelsey, a fini par réagir à cette histoire. Il a expliqué qu'il s'était rendu le lendemain soir chez son papy pour manger avec lui et se faire pardonner son absence de mercredi soir. Il a posté une photo de «Papaw» en train de dévorer (encore) un burger. «Il m'a dit qu'il me pardonnait et qu'il vous trouvait tous géniaux de l'avoir rendu célèbre», a-t-il raconté.

Ton opinion