Actualisé 30.11.2018 à 11:16

Jeux vidéo

Cette fille n'a rien à envier à ses illustres camarades

«Darksiders III» fait honneur à la franchise avec sa cavalière de l'apocalypse aux gros bras, mais néanmoins sexy.

de
mmi

Après War et Death, c'est au tour de Fury d'entrer en scène pour laver l'honneur de ses frères, accusés d'avoir provoqué l'apocalypse, et de sauver l'humanité. Pour cela, elle devra traquer les incarnations des sept péchés capitaux. Tout un programme.

Pour mener à bien sa mission, elle dispose de pouvoirs élémentaires, feu, glace, électricité et d'autres surprises, ainsi que d'armes blanches, avec comme fer de lance un fouet aux multiples fonctions. Evidemment, elle va monter en puissance au fil de l'aventure et améliorer ses compétences pour débloquer de nouvelles zones.

S'inspirant de plusieurs franchises cultes, dont une progression à la «Metroid», des énigmes dignes de «Zelda» et des combats qui rappellent «Dark Souls», ce patchwork arrive tout de même à trouver son identité grâce à une direction artistique très travaillée, qui compense des graphismes cartoon dans la moyenne.

Sans atteindre des sommets, «Darksiders 3» propose

une épopée dynamique et pleine de rebondissements. Il tire surtout son épingle du jeu grâce à des duels épiques face à des boss parfois gigantesques et à son système de contre-attaques puissantes basées sur des esquives parfaites. Vivement le dernier volet. (mmi/20 minutes)

PC, PS4, One. THQ Nordic. Solo.

Age Pegi: 16 ans.

****

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!