Football - Cette fois, la Suisse a au moins fait le minimum

Publié

FootballCette fois, la Suisse a au moins fait le minimum

À Genève, l’équipe nationale s’est imposée 2-0 contre une Irlande du Nord réduite à dix pendant une mi-temps. Une petite victoire.

par
Valentin Schnorhk
(Genève)

Zuber a marqué le 1-0

Murat Yakin tient son premier succès en match officiel. Il est arrivé au troisième essai, le deuxième contre l’Irlande du Nord. À Genève samedi, la Suisse s’est en effet offert une chiche victoire 2-0, face à un adversaire qui avait joué plus d’une mi-temps à dix. Dans la route vers la Coupe du monde au Qatar, cela suffit: la 2e place (synonyme de barrage) est quasi assurée. La première est encore loin: on en reparlera après mardi et le déplacement en Lituanie. Car il y avait quand même moyen d’en faire un peu plus, vu la configuration de la partie de samedi.

Même si, de leur côté, Jamal Lewis et ses coéquipiers ne pourront pas invoquer la naïveté. Ils avaient été avertis. Très vite. Larbitre slovène M. Vincic les avait enjoints plus d’une fois d’éviter de perdre du temps et que tout cela finirait par être sanctionné. Sans doute qu’il s’agissait là du plan des Nord-Irlandais: faire durer un maximum les phases arrêtées et tenter de les maximiser à chaque occasion. Bref, à la 37e minute, l’Irlande du Nord avait sans doute plus eu le ballon arrêté qu’en mouvement. Et lorsque Lewis a mis une plombe pour effectuer sa touche, M. Vincic n’a pas hésité. C’en était trop. Sauf qu’il était l’unique Nord-Irlandais à avoir déjà écopé d’un avertissement. Le latéral gauche aurait mieux fait d’être un peu plus malin. Il a rejoint les vestiaires précocement, et il ne pourra même pas s’en plaindre.

Avalanche d’occasions manquées

Dans ce contexte-là, la Suisse devait passer l’épaule dans un Stade de Genève bien rempli (plus de 19’000 spectateurs), mais avec une pelouse indigne. Elle fut à un rien (ou un bout de Kevin Mbabu) d’y parvenir dès la 3e minute. Mais la belle demi-volée des 25 mètres de Denis Zakaria était finalement annulée pour un hors-jeu de son coéquipier et homologue genevois. Rageant. Mais l’équipe de Murat Yakin était plutôt dans le ton. Et surtout beaucoup plus mobile que le mois dernier lors du piètre 0-0 de Belfast. Patiente et réfléchie, l’équipe nationale a cherché les failles. Xherdan Shaqiri faisait preuve d’un égoïsme certain en voulant frapper angle fermé (11e), mais il n’y pouvait rien lorsque sa frappe sur un centre de Zuber était contrée par Brown.

L’Irlande du Nord, elle, était dans son style. Autrement dit, regroupée en 5-4-1, pas vraiment prompte à se livrer. Même si Yann Sommer avait dû sortir le grand jeu devant Conor Washington, qui avait échappé à Elvedi sur une transition rapide. On jouait la 8e minute, et c’était déjà la dernière fois qu’on verrait la bande de Ian Baraclough inquiéter la Suisse. Et pourtant, c’est sur une contre-attaque que la sélection helvétique a fini par trouver la faille. Bien aidée par les errements techniques de Thompson et Ballard, offrant l’opportunité à Breel Embolo de partir tout droit vers le but. Une conduite de balle hasardeuse, mais une intensité qui lui permettait d’aller au bout pour décaler Steven Zuber. Le meilleur passeur de l’Euro ne se faisait pas prier pour ajuster Peacock-Farrell juste avant la pause.

C’était l’essentiel. Même si une avalanche de buts avait le droit d’être espérée. La Suisse a eu plus d’une fois ses possibilités en seconde période, et il aurait été appréciable d’en faire un peu plus. Sauf qu’ils furent nombreux à avoir tendance à se concentrer surtout sur leur partition individuelle. Le désir de marquer, sans doute, à l’instar d’un Embolo insistant, mais pas tout juste face au but. À l’image de ce cadre raté après une transition menée à 100 à l’heure par Kevin Mbabu (73e). Et puis, Zuber a manqué le doublé à deux mètres du but sur une remise de Rodriguez cinq minutes plus tard. Sans conséquence, puisque Embolo a offert le 2-0 à Christian Fassnacht à la 91e. Le strict minimum assuré.

Fassnacht pour le 2-0

Suisse - Irlande du Nord 2-0 (1-0)

Stade de Genève, 19’129 spectateurs.

Arbitre: M. Vincic (SVN).

Buts: 45e+3 Zuber 1-0. 91e Fassnacht 2-0.

Suisse: Sommer; Mbabu (81e Widmer), Akanji (53e Schär), Elvedi, Rodriguez; Zakaria, Freuler; Steffen, Shaqiri (92e Sow), Zuber (81e Fassnacht); Embolo (92e Itten). Sélectionneur: Murat Yakin.

Irlande du Nord: Peacock-Farell; McNair, Cathcart, Ballard, Brown (80e Ferguson), Lewis; Dallas (86e Bradley), Davis, Thompson (80e Jones), Saville; Washington (62e Magennis). Sélectionneur: Ian Baraclough.

Avertissements: 23e Lewis. 88e Bradley. 89e Magennis. 89e Zakaria.

Expulsion: 37e Lewis (2e avertissement).

Notes: La Suisse sans Xhaka et Seferovic (blessés).

Ton opinion

29 commentaires