Coupe de Suisse: Cette fois le Servette FC est au fond du trou

Actualisé

Coupe de SuisseCette fois le Servette FC est au fond du trou

Les Genevois, éliminés de la Coupe hier à Cham, n'ont montré aucun signe de révolte.

par
Simon Meier
Cham
L'équipe de Christian Schlauri (gauche) devra accomplir un travail de fond si elle entend sortir de la mauvaise passe qu'elle traverse

L'équipe de Christian Schlauri (gauche) devra accomplir un travail de fond si elle entend sortir de la mauvaise passe qu'elle traverse

«Confiance, compacité, solidarité, agressivité, intelligence, patience et concentration.» Tels étaient les sept mots d'ordre affichés hier sur la porte des vestiaires du SC Cham. Une marche à suivre qui a permis aux Zougois, honnêtes pensionnaires de 1ère ligue, d'éliminer Servette de la Coupe de Suisse. Sans que personne ne puisse hurler au scandale, tant les Genevois n'ont jamais prouvé leur supériorité présupposée.

«Les joueurs ont essayé de se faire violence mais actuellement, on voit que cette équipe n'a pas confiance», a commenté Sébastien Fournier, qui avait sans doute rêvé d'un baptême du feu plus agréable sur le banc grenat. «On savait que Cham était dangereux sur les coups de pied arrêtés, et voilà...»

Et voilà: Servette, qui semblait péniblement avoir fait le plus dur en ouvrant le score, laisse la qualification lui échapper sur deux coups francs dans les dix dernières minutes.

«C'est décidément une période où rien ne va et, au final, on se retrouve là comme des cons», a résumé le milieu Geoffrey Tréand, abattu. Les Grenat venaient à Cham pour reprendre confiance; ils ont perdu pied dans le bucolique stade du Eizmoos.

«Après le 1-0, on a reculé, laissé l'initiative à l'adversaire», a encore constaté Sébastien Fournier, dont la trogne n'aura pas suffi pour provoquer un choc psychologique en deux jours. «Le constat, c'est qu'il y a un énorme chantier», a repris le Valaisan, ancien joueur du SFC. «Le mal est profond, c'est inquiétant, mais il n'y a pas le choix: il faut digérer cette défaite et se projeter vers la suite.» Ce sera dimanche prochain à Saint-Gall, leader de Super League.

RIEN NE SERT DE COURIR

De Azevedo a allumé la première mèche sur un centre de Lang. Au-dessus (11e). La demi-volée de Keller, déviée par Gonzalez, a prouvé qu’il fallait se méfier des Zougois (24e). Servette a eu la chance d’ouvrir la marque à la 55e sur une belle frappe de Tréand. Valeureux, Cham a égalisé sur un coup franc de Jakovljevic (82e), avant de passer l’épaule sur un nouveau ballon arrêté (coup-franc splendide de Budmiger à la 89e).

Ton opinion