TF1: Cette fois, Phil Güd est «dans le fun et l’amour»
Publié

TF1Cette fois, Phil Güd est «dans le fun et l’amour»

Le personnage haut en couleur créé par le Genevois Philippe Leone retente sa chance dans «Ninja Warrior»

par
Julienne Farine

En 2019, Phil Güd avait échoué de peu en finale du jeu de TF1. Alors, ce samedi, ce candidat spécial sous les traits duquel se cache le coach sportif et acteur Philippe Leone est bien décidé à montrer qu’il en a encore sous le pied.

Pourquoi avoir choisi de revenir dans «Ninja Warrior»?

Parce que Phil Güd se devait de tenter d’aller plus loin et de présenter la nouvelle génération avec Tom Güd, un disciple de Phil.

Avez-vous changé quelque chose dans votre préparation par rapport à 2019?

Oui, Phil Güd est plus relax cette année. La première fois, il avait beaucoup de choses à prouver au monde et à lui-même. Cette saison, il est plus paisible, plus dans le fun et dans l’amour. La dernière fois, je m’étais mis trop de pression. Je me suis dit que cette année, j’allais m’y rendre un peu plus à la cool. L’idée était d’être calme et concentré.

Est-ce facile d’être «à la cool» avec toutes les restrictions liées au Covid-19?

Ce n’était pas évident, même s’il y avait toujours la magnifique ambiance de «Ninja Warrior». Ils avaient hyperbien fait les choses au niveau des règles sanitaires, mais c’est vrai que ça enlève un peu de spontanéité et d’ambiance cool entre les candidats.

Vous avez tout de même converti Christophe Beaugrand et Denis Brogniart, les animateurs du jeu, à votre look.

Je crois qu'ils ont compris qu’il y avait un degré de fashion et de classe supérieur et ils se sont dit qu’ils devaient s’aligner.

Et Iris Mittenaere?

Elle a porté les petites guêtres, mais elle n’a pas osé la coupe mulet (il rit).

La saison prochaine, vous pourriez revenir en tant que Philippe Leone?

Non, ce sera toujours en tant que Phil Güd, ou peut-être avec un autre personnage. Phil Güd fonctionne assez bien et les gens qui me connaissent me disent qu’il n’est pas tellement éloigné de moi. Faire rire les gens me motive presque plus que les obstacles, et je trouverais dommage de venir en moi-­même.

L’interview de Philippe Leone, alias Phil Güd, avant sa première participation à «Ninja Warrior», en 2019.

Ton opinion

18 commentaires