Bertrand de «Koh-Lanta»: «Cette histoire de pacte est fausse et infondée»
Actualisé

Bertrand de «Koh-Lanta»«Cette histoire de pacte est fausse et infondée»

Après sa victoire à «Koh-Lanta, la revanche des héros», Bertrand revient sur cette expérience et les rumeurs de pacte passé entre les candidats.

Bertrand avec sa famille au moment de la finale de l'émission le 1er juin 2012.

Bertrand avec sa famille au moment de la finale de l'émission le 1er juin 2012.

Votre sentiment après la victoire?

J'étais sur un petit nuage! Après il a fallu affronter de nouveau la civilisation, panser ses plaies, se réalimenter normalement, se réadapter à un milieu professionnel. Mais ça va, je n'ai pas trop le melon, la vie continue.

Une victoire ternie par les soupçons de pacte passé avec d'autres candidats pour se partager la cagnotte...

Absolument pas ternie pour moi! Je pense que ce sont des racontars d'une presse spécialisée qui se focalise sur le sujet. Cette histoire de pacte est fausse et infondée. Et elle n'enlève rien à ma victoire. C'était la stratégie d'une personne qui s'est transformée en amertume après son élimination: c'est un coup de venin.

Anthony parle des «Anges de la télé-réalité»

Qu'allez-vous faire des 100 000 euros que vous avez remportés?

Je vais m'acheter un 4x4 performant pour aller dans la forêt en Guyane où je suis muté. Plus un bateau pour aller guetter le caïman et un appartement avec une chambre d'amis pour accueillir ma famille et les anciens camarades de l'émission.

Qu'est-ce qui a été le plus dur lors des deux participations?

Les rumeurs qui, dès le début, venaient des autres équipes, comme celle du pacte. C'est plus dur à vivre que la malbouffe ou le manque de sommeil.

Qu'en avez-vous retiré au plan humain?

Aime les autres, ils t'aimeront. Charlène, dans ma première participation en 2008 m'a dit: «T'es quelqu'un de très bien, mais t'es pas attachant». Elle avait raison! J'étais trop autoritaire, directif... Pour cette édition, j'étais plus à l'écoute, j'ai aimé mes camarades, et ils m'ont aimé!

Envie de devenir un people?

Pas du tout (rires)! Je suis plutôt discret, timide. Ma famille, un boulot passionnant et du sport, ça me suffit!

Propos recueillis par Mathieu Vacon/«L'Essentiel»

Ton opinion