TROIS MÈTRES DE LARGE - Cette maison a été construite par dépit
Avec une largeur d’à peine trois mètres, Celadon House, construite pas dépit, est la maison la plus étroite de Boston. 

Avec une largeur d’à peine trois mètres, Celadon House, construite pas dépit, est la maison la plus étroite de Boston.

CL Properties
Publié

TROIS MÈTRES DE LARGECette maison a été construite par dépit

À Boston, une «spite house» (littéralement «maison du dépit») est à vendre. La construction d’une telle maison a pour unique but d’énerver quelqu’un.

par
Meret Steiger

La Celadon House de Boston a une jolie façade en briques, une salle de bain bleue, un adorable jardin et une magnifique vue depuis le toit-terrasse. Mais elle se distingue surtout par son étroite largeur. Elle est en fait tellement étroite que l’ancien propriétaire a été obligé de scier son sommier tapissier en deux pour le rentrer dans la maison.

Connue par les locaux sous le nom de «Skinny House», la propriété est actuellement à vendre pour 1,2 million de dollars. Ses dimensions ne sont pas le fruit du hasard, car il s’agit de ce que l’on appelle une «spite house», que l’on pourrait traduire en français par «maison du dépit» ou «maison de l’envie», construite dans le seul but d’énerver quelqu’un.

La Celadon House a été construite en 1884. La parcelle appartenait à deux frères, dont l’un a utilisé la majeure partie du terrain (et de l’héritage) pour y construire sa maison, ce qui n’a pas empêché l’autre d’ériger une maison miniature sur le petit lopin de terre restant.

La Celadon House a été construite en 1884. La parcelle appartenait à deux frères, dont l’un a utilisé la majeure partie du terrain (et de l’héritage) pour y construire sa maison, ce qui n’a pas empêché l’autre d’ériger une maison miniature sur le petit lopin de terre restant.

CL Properties
Aussi étroite que soit la maison, elle se répartit sur quatre étages et dispose d’un toit-terrasse, ce qui laisse largement assez de place pour prendre ses aises.

Aussi étroite que soit la maison, elle se répartit sur quatre étages et dispose d’un toit-terrasse, ce qui laisse largement assez de place pour prendre ses aises.

CL Properties

Deux frères en conflit

Si les origines de la «maison du dépit» de Boston sont quelque peu floues aujourd’hui, elle serait le fruit d’un conflit entre deux frères, d’après le «Boston Globe». La rumeur veut qu’alors que l’un d’eux combattait dans la Guerre de Sécession, l’autre aurait dépensé l’héritage commun en faisant notamment construire une maison sur une parcelle de terrain qui leur revenait à tous les deux. Ce dernier n’aurait laissé à son frère qu’un tout petit lopin de terre, apparemment pas de quoi y construire une maison.

À son retour de la guerre, le frère en question ne voyait pas cela du même œil et a érigé une maison encore plus étroite que le petit lopin. Celle-ci a une largeur de trois mètres, voire 1,80 mètre par endroits, et fait un peu plus de neuf mètres de long, ce qui en fait la maison la plus étroite de toute la ville. Son aménagement est d’ailleur un véritable défi, sachant que la plupart des canapés sont conçus pour des salons qui font au minimum quatre mètres de large.

La petite maison dispose de son propre jardin dans la cour intérieure.

La petite maison dispose de son propre jardin dans la cour intérieure.

CL Properties
L’espace limité est exploité à son maximum, ce qui explique le fait que l’une des fenêtres donne sur le mur de briques de la maison voisine.

L’espace limité est exploité à son maximum, ce qui explique le fait que l’une des fenêtres donne sur le mur de briques de la maison voisine.

CL Properties
La «spite house» a une superficie totale de 110 m², répartis sur quatre étages.

La «spite house» a une superficie totale de 110 m², répartis sur quatre étages.

CL Properties

Une surface étonnamment grande

La maison a beau être étroite, elle dispose d’une surface de 110 m², répartis sur quatre étages. D’après l’annonce de l’agence immobilière CL Properties, en charge de la vente, c’est bien plus que d’autres appartements ou maisons avec le même nombre de chambres. Son prix se justifie également par son emplacement, car North End est considéré comme l’un des quartiers les plus sûrs et les plus prisés de Boston.

Ton opinion