Actualisé 18.03.2020 à 13:41

RestaurantCette télécabine s'offre une nouvelle jeunesse

Il y a quelque temps que cette cabine a cessé de transporter des skieurs vers le haut des pistes. Aujourd'hui, elle fait office de table d'hôtes.

von
Daniela Gschweng
1 / 5
L'hôtel Kaisers Tanne de Breitnau, en Forêt-Noire, permet à ses hôtes de dîner dans un cadre vraiment insolite.

L'hôtel Kaisers Tanne de Breitnau, en Forêt-Noire, permet à ses hôtes de dîner dans un cadre vraiment insolite.

Tripadvisor / Kaisers Tanne
Les clients peuvent y déguster de délicieux plats, confortablement installés dans une ancienne cabine. Même si celle-ci pouvait jadis transporter douze personnes, elle est aujourd'hui plutôt destinée à en accueillir la moitié.

Les clients peuvent y déguster de délicieux plats, confortablement installés dans une ancienne cabine. Même si celle-ci pouvait jadis transporter douze personnes, elle est aujourd'hui plutôt destinée à en accueillir la moitié.

Screenshot Youtube
Au départ, le gérant de l'hôtel, Roman Kienzler, convoitait une cabine du massif voisin de Belchen, sans succès.

Au départ, le gérant de l'hôtel, Roman Kienzler, convoitait une cabine du massif voisin de Belchen, sans succès.

Susanne Gilg

Ceux qui ont appris à skier dans les années 1990 se souviennent sans doute encore des vieilles cabines. Celles-ci ont depuis été mises au rebut et remplacées par des modèles plus modernes. L'une d'entre elles coule aujourd'hui une retraite paisible en tant que mini-restaurant. Avec ses rideaux à carreaux et ses confortables bancs, elle fait désormais office de table d'hôtes en Forêt-Noire.

Mini-restaurant insolite

C'est Roman Kienzler qui a fait déplacer la cabine de la région du Kronplatz, dans le Tyrol autrichien, jusque sur la terrasse de son hôtel alpin Kaisers Tanne, à Breitnau. Le jeune entrepreneur de 26 ans a repris l'affaire familiale l'année dernière et en a profité pour en chambouler quelques aspects. Il a notamment eu l'idée de créer un espace, dans lequel les clients pouvaient déjeuner et dîner en petits groupes.

Au départ, il convoitait une cabine du massif voisin de Belchen, sans succès. Celle qui se trouve aujourd'hui sur la terrasse du Kaisers Tanne provient des Dolomites sud-tyroliennes. Les noms «Dolomiti Superski» et «Kronplatz» y figurent d'ailleurs toujours. Pour trouver une cabine, Roman Kienzler, qui a, par le passé, travaillé dans différents établissements, dont un à Kitzbühel, a fait jouer ses relations.

Le menu cabine

Quelques appels téléphoniques ont suffi pour faire venir la cabine des années 1990 en Allemagne, où son nouveau propriétaire visualisait déjà l'aménagement intérieur. «Je voulais absolument y placer la lampe de mes grands-parents, ainsi que des bancs», raconte le jeune homme. On y a également installé un chauffage. De décembre à mars, le restaurant-cabine sert des menus spéciaux, comme par exemple les cuisses de canards ou le rôti de veau, servis dans de la vaisselle spécialement conçue pour la cabine. Que ceux qui redoutent d'y être à l'étroit se rassurent. Même si la cabine était initialement prévue pour transporter douze personnes, elle n'en accueille aujourd'hui plus que la moitié, pour des raisons de confort.

Quand une benne se transforme en piscine

Un Philippin a eu une idée géniale pour luter contre la chaleur. Il a transformé la benne d'un camion en une piscine improvisée.

Le mini-restaurant affiche complet jusqu'à la Saint Sylvestre. Un succès qui surprend même l'innovant gérant de l'établissement. «Cela me fait évidemment plaisir», dit-il, même si le mini-restaurant n'a pas du tout été pensé comme une «grande action marketing», mais plutôt pour apporter un petit plus à l'établissement.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!