Actualisé

Retour en F1«Ceux qui critiquent Michael ont tort»

Le patron de la Formule 1, Bernie Ecclestone, a volé mercredi au secours de l'Allemand Michael Schumacher, méconnaissable depuis son retour à la compétition.

Michael Schumacher et Bernie Ecclestone au temps de Ferrari.

Michael Schumacher et Bernie Ecclestone au temps de Ferrari.

«Ceux qui critiquent Michael ont tort. Il mérite mieux. J'ai envie de leur dire de ne pas sous-estimer Michael, de lui laisser le temps de s'adapter à la nouvelle voiture et aux nouveaux pneux», a déclaré le gestionnaire des droits commerciaux de la F1 sur le site www.formule1.com.

«Michael ne serait jamais revenu s'il n'avait été convaincu qu'il peut faire son métier. Ce n'est pas un touriste dans le paddock. Il est là pour gagner. Et il recommencera à gagner», a poursuivi Ecclestone.

Le septuple champion du monde a été moins rapide que son équipier chez Mercedes, Nico Rosberg, lors des qualifications des quatre premiers Grand Prix. Sa course à Shanghaï le week-end dernier lui a notamment attiré de vives critiques.

Schumacher compte dix points au classement des pilotes, contre 50 à Rosberg. Il avait pris sa retraite en 2007 après onze ans passés sur les circuits de F1. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!