Genève: CEVA: la confusion régne au Bachet
Actualisé

GenèveCEVA: la confusion régne au Bachet

En raison du vaste chantier de la future gare qui reliera Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse, il est difficile de s'orienter au Bachet. Trois ans de travaux sont encore prévus.

par
fkh

Un gros chantier sur la place du Bachet-de-Pesay perturbe aussi bien les usagers TPG, les piétons que les cyclistes. En cause, le démarrage fin décembre des travaux de la future gare CEVA Carouge-Bachet, selon «La Tribune de Genève». Ils devraient durer encore trois ans et ce train régional reliera ensuite Cornavin à Annemasse.

Le chaos: «C'est un cauchemar!»

Il semble difficile de s'orienter aussi bien à pied qu'à vélo dans ce labyrinthe. Les arrêts de bus et de trams ont été déplacés et il est ardu de les localiser. «Ce chantier est un cauchemar! s'exclame une maman avec deux petits enfants, qui tente de contourner les barrières couvertes de bâches pour rejoindre son tram. C'est compliqué depuis que le bus s'arrête sur la route de Saint-Julien, il faut traverser entre les trams».

Transition délicate

De plus, un tram 12 sur deux ne va plus à Lancy. Les principaux lésés sont les élèves du Collège De-Staël ou encore les personnes qui prenaient leur correspondance au Bachet. Les automobilistes ne sont pas en reste non plus. Ils ne trouvent plus de places bleues au Bachet et ceux qui utilisaient le P+R se sont vu proposer d'autres abonnements. «La plupart ont opté pour le P+R de la Voie-Centrale, situé sous la route des Jeunes à la hauteur du Stade de Genève», précise Jean-Yves Goumaz, directeur de la Fondation des parkings.

Ton opinion