Morges (VD): CFF: les «Merci de votre compréhension» agacent

Actualisé

Morges (VD)CFF: les «Merci de votre compréhension» agacent

Le trafic ferroviaire a été fortement perturbé sur la ligne Genève-Lausanne et Genève-Yverdon, mercredi soir. Des passagers se plaignent d'un fiasco des CFF.

par
apn
La ligne de contact a été endommagée par deux trains mercredi vers 21h30 à Renens (VD). La panne a duré un peu plus de trois heures et a fortement paralysé le trafic ferroviaire Genève-Lausanne et Genève-Yverdon.

La ligne de contact a été endommagée par deux trains mercredi vers 21h30 à Renens (VD). La panne a duré un peu plus de trois heures et a fortement paralysé le trafic ferroviaire Genève-Lausanne et Genève-Yverdon.

Leser-Reporter

Près de trois heures pour un trajet Genève-Yverdon! Comme bien d'autres passagers, Nathalie, son mari et leurs deux enfants de 8 et 9 ans étaient excédés par les conditions de leur voyage de mercredi. «Le train est parti de Genève vers 22h34. Il était plein. Il y avait beaucoup de familles qui rentraient d'un concert de Maître Gims à l'Arena. Une panne de réseau a été annoncée. A partir de là, tout est allé de travers», se désole la mère de famille. Des bus de transbordement ont été mis en place à Morges. «Mais, relève Nathalie, il y avait comme un embouteillage de trains. Le nôtre a dû faire une halte à Saint-Prex en attendant que la gare de Morges soit décongestionnée.»

Payer 150 francs de taxi

Et cette famille du Nord vaudois n'était pas au bout de ses peines. «Une fois à Morges, nous avons été livrés à nous-mêmes. Il y avait plusieurs centaines de passagers. Il faisait très froid et pas d'informations vraiment utiles. Nous en avons eu marre des messages «Merci de votre compréhension» des CFF. Vers 0h40, comme les enfants pleuraient, nous n'avons eu d'autre choix que de payer 150 francs de taxi pour Yverdon», poursuit la mère de famille.

Bernard n'était pas du voyage mais ce quadragénaire n'en a pas perdu une miette. «Ma sœur a offert un billet de concert à mon fils en guise de cadeau d'anniversaire pour ses 12 ans. Vers minuit, ils m'ont appelé pour me dire qu'ils étaient gelés sur le quai à Morges», indique-t-il. Ce père de famille dénonce un fiasco dans l'organisation des CFF. «Un bus a transporté mon fils et ma soeur de Morges à Renens avant de rouler à vide vers Yverdon. Un autre bus est revenu les prendre à Renens pour les acheminer à... Morges. Finalement, c'est à 1h50 qu'ils sont arrivés à Yverdon. Ce matin, mon fils a manqué l'école», regrette Bernard.

Au grand bonheur des taxis

De nombreux fans de foot genevois venus assister au succès de leur équipe lors du derby LS - Servette mercredi soir ont dû, faute de trains, poireauter à la gare de Lausanne.

Contrairement aux voyageurs, les taxis, eux, se frottent les mains. «C'était une très bonne journée. Comme un 31 décembre! Sans cette faune d'Uber, nous aurions encore fait un meilleur chiffre», a souri un chauffeur morgien.

Ligne de contact endommagée par deux trains

«Deux trains ont d'abord été immobilisés entre Renens et Morges après des détonations et des éclairs. Sur le coup, nous n'avons reçu aucune info des CFF. Pendant une dizaine de minutes, il n'y avait même plus d'électricité dans le train. On était dans le noir», a déclaré un lecteur-reporter. Porte-parole de l'ancienne régie fédérale, Jean-Philippe Schmidt signale que la ligne de contact a été endommagée par deux trains mercredi soir vers 21h30. «Notre équipe de dépannage s'est rapidement rendue sur place. La neige ne nous a pas facilité la tâche. Nos managers de crise ont fait de leur mieux pour trouver suffisamment de bus de substitution. Il y a eu quelques cas particuliers où les CFF ont dû payer des taxis ou l'hôtel à des passagers. Vers 0h30, la ligne de contact était de nouveau en service», a poursuivi le porte-parole.

Ton opinion