ChampCar: Will Power s'offre la «der des der»
Actualisé

ChampCar: Will Power s'offre la «der des der»

L'Australien Will Power est entré dimanche dans l'histoire du sport automobile comme le dernier pilote à avoir remporté une course de ChampCar, après son succès sur le circuit de Long Beach en Californie.

Cette série du ChampCar, qui a vu le Français Sébastien Bourdais y décrocher la saison dernière un quatrième sacre consécutif avant d'émigrer en Formule 1, a été absorbée en février par l'IndyCar, l'autre grand championnat américain du sport automobile.

«J'aime courir en ChampCar», a déclaré Power. «J'aime ces voitures, j'aime ces moteurs. C'est incroyable de gagner ici à Long Beach pour la dernière course de ChampCar. C'est très spécial».

La fin de série du ChampCar s'est doublé d'un autre événement ce week-end, puisque Danica Patrick est devenue la première femme à s'imposer dans une course d'IndyCar Series, lors des 300 miles de Motegi au Japon.

«Je suis ravie, c'est finalement arrivé», a déclaré l'Américaine de 26 ans, devenue la première femme à s'imposer dans une course de monoplace de haut niveau. «Je mentirai si je vous disais n'avoir jamais pensé que ce serait moi (NDLR: la première femme victorieuse)».

Danica Patrick, qui a débuté l'IndyCar en 2005 à Miami, a décroché sa première victoire pour sa 50e course dans une série qui a absorbé le ChampCar après douze années de concurrence entre les deux formules.

En 2005, lors des mythiques 500 miles d'Indianapolis, elle avait failli s'adjuger la pole position, et était devenue la première femme de l'histoire à avoir mené la course sur l'ovale magique, avant de finir au quatrième rang à l'arrivée.

Dimanche, Danica Patrick a révélé tout son talent de stratège, puisqu'elle a ravi le commandement de la course à Helio Castroneves -qui avait signé la «pole position»-, au 198e des 200 tours de course. Elle a remporté la victoire avec 5.8594 secondes d'avance sur Castroneves sur l'ovale de Motegi.

«Danica est une personne fantastique. Nous avons toujours cru en elle, et elle a prouvé aujourd'hui qu'elle est une «winner». Je pense que c'est sa première d'une longue série de victoires», a déclaré Michael Andretti, copossesseur de l'écurie Andretti Green Racing.

A Long Beach, la dernière course du ChampCar, série née en 1979 après la dissidence de propriétaires d'écuries avec l'US Auto Club, n'a guère valu par le suspense. Power parti en troisième position, a soufflé dès le premier virage la première place à Justin Wilson auteur de la pole, ainsi qu'au vétéran Alex Tagliani. Il a été en tête durant 81 des 83 tours de circuit.

Power s'alignera la semaine prochaine au Kansas en IndyCar, sur un ovale comme le sont la majorité des circuits de l'IndyCar. Il ne compte que deux départs sur des ovales et préfère les circuits traditionnels ou les courses urbaines.

«Le dynamisme de la série (IndCar) est clair. Son futur est lumineux. Aujourd'hui, tout a débuté, mais il y aura un effet boule de neige», a déclaré Danica Patrick, venue en Californie féliciter Will Power, après un vol de 12 heures en provenance du Japon.

La course de Long Beach s'est déroulée avec les écuries traditionnelles de ChampCar, leurs pilotes et leurs équipements, mais les points attribués ont été crédités à la série IndyCar, où Power figure en cinquième position du classement.

L'Australien, qui a fini quatrième du championnat ChampCar la saison dernière, a déjà couru deux fois en IndyCar cette saison, comme huit autres pilotes qui passent d'une série à l'autre.

Douze des pilotes alignés à Long Beach n'ont encore jamais couru en IndyCar, dont Franck Montagny, l'ex-pilote de Formule 1 et Mario Dominguez, deuxième et troisième de cette course californienne. Montagny participait à sa première course en ChampCar. (ap)

Ton opinion