Champion de la confidentialité, Protonmail doit fournir des données aux autorités
Publié

Protection des donnéesChampion de la confidentialité, Protonmail doit fournir des données aux autorités

Dans le cadre d’une enquête contre un militant du climat parisien, le fournisseur de messagerie suisse Protonmail a dû communiquer des informations à la police française. Or, l’entreprise met la protection des données au centre de ses valeurs

Le service de messagerie de Protonmail est crypté, mais les autorités peuvent toujours accéder aux données

Le service de messagerie de Protonmail est crypté, mais les autorités peuvent toujours accéder aux données

Unsplash/Christina

Le service de messagerie suisse Protonmail promet à ses utilisateurs une haute protection des données, grâce au cryptage de celles-ci. Toutefois, l’entreprise est régulièrement sommée par la justice de fournir des informations concernant sa clientèle, selon le journal alémanique «SonntagsZeitung». En 2017, les autorités avaient effectué 13 demandes de renseignement. En 2020, ce chiffre se montait à 3572. Son porte-parole, Edward Shone déclare observer «une agressivité croissante des autorités dans la recherche de données».

Le journal alémanique rapporte un cas récent. Il s’agit d’un militant membre d’un collectif pour le climat parisien, recherché par la police française pour des effractions, des vols et des dommages à la propriété. Les activistes communiquaient grâce au service de Protonmail, qui a dû transmettre une adresse IP aux enquêteurs.

De nombreux utilisateurs, soucieux de la confidentialité de leurs données, ont vivement critiqué cette transparence forcée. Le PDG de la société, Andy Yen, a présenté ses excuses sur Twitter et a expliqué vouloir établir une meilleure communication sur les devoirs face aux autorités.

Du reste, l’entreprise affirme ne pas toujours donner suite aux demandes des autorités. Puisqu’elle est basée à Genève, seules celles qui émanent des autorités suisses ou sont appuyées par ces dernières (lorsqu’elles proviennent de l’étranger) sont suivies.

(ami)

Ton opinion

2 commentaires