Mensonges: Champions en mensonges littéraires
Actualisé

MensongesChampions en mensonges littéraires

«La Bible? Bien sûr, je l'ai lue!» Devant un professeur ou pour impressionner une fille, qui n'a jamais prétendu avoir lu un livre... sans l'avoir même ouvert?

Une étude le souligne: deux personnes sur trois mentent à propos de leurs lectures. Prétendre avoir apprécié le dernier livre de Barack Obama ou l'intégrale de Marcel Proust sans avoir ni acheté, ni lu le livre est donc chose courante. La palme revenant à 1984 de George Orwell, le livre le plus souvent prétendument lu par les participants au sondage mené à l'occasion de la Journée mondiale du livre.

Pourquoi mentir? Pour «impressionner» un interlocuteur, avouent la grande majorité des bluffeurs littéraires. Au risque d'être découvert au fur et à mesure de la discussion. Et ceux qui lisent vraiment sont parfois impatients. 41% des répondants avouent passer directement à la dernière page pour connaître le déroulement final. Réciproquement, 59% tiennent tout de même jusqu'au bout.

Le top 10 des mensonges littéraires

1. 1984 de George Orwell (42%)

2. Guerre et Paix de Leo Tolstoy (31%)

3. Ulysses de James Joyce (25%)

4. La Bible (24%)

5. Madame Bovary de Gustave Flaubert (16%)

6. Une brève histoire du temps de Stephen Hawking (15%)

7. Les enfants de minuit de Salman Rushdie (14%)

8. A la recherche du temps perdu de Marcel Proust (9%)

9. Les rêves de mon père de Barack Obama (6%)

10. Le Gène égoïste de Richard Dawkins (6%)

L'enquête a été réalisée auprès de personnes anglophones. 20 minutes désire connaître quels livres les Romands prétendent avoir lu. Participez au listing!

Auteur: maf

Ton opinion