Champions League: le sort favorable à Bâle

Actualisé

Champions League: le sort favorable à Bâle

Le FC Bâle a bénéficié d'un tirage au sort favorable pour le troisième tour qualificatif de la Ligue des Champions avec une éventuelle confrontation contre le Vitoria Guimaraes.

Les Rhénans doivent, toutefois, éliminer IFK Goeteborg pour atteindre ce stade de la compétion.

Si la logique est respectée, le FC Bâle devrait assurer sa qualification mercredi au Parc St-Jacques après le 1-1 ramené de Suède. La formation de Christian Gross se déplacera alors la semaine suivante au Portugal pour le match aller contre le Vitoria. Le retour aura lieu le 26 ou le 27 août au Parc St-Jacques. Protégé par son rang de tête de série, le FCB devait impérativement éviter de tomber lors de ce tirage au sort sur trois équipes: Ateltico Madrid, Galatasray et Dynamo Kiev.

Un néo-promu troisième

Néo-promu en 2007, le club de Guimaraes a déjoué tous les pronostics en terminant à la troisième place du championnat derrière Porto et le Sporting mais devant Benfica. C'est la première fois que le Vitoria participe au tour qualificatif de la Ligue des Champions.

«Vitoria est un adversaire beaucoup moins redoutable que l'Inter Milan et le Werder Brême, les deux équipes contre lesquelles nous avions été éliminés en 2004 et 2005, reconnaît le directeur technique du FC Bâle Ruedi Zbinden. Nous aurons l'avantage de disputer le match aller contre une équipe qui ne reprendra son championnat que le 22 août».

«Le Vitoria est une équipe qui ne possède pas de joueurs de renom, poursuit Ruedi Zbinden. Mais je l'ai visionnée à plusieurs reprises la saison dernière dans la mesure où nous étions intéressés par l'un de ses défenseurs. Elle m'a laissé une très belle impression. Cet adversaire mérite tout notre respect. On ne termine pas par hasard troisième du Championnat du Portugal».

Cette année, le FCB a connu une expérience bien douloureuse contre un club Portugais. Les Rhénans ont été éliminés en seizième de finale de la Coupe de l'UEFA en s'inclinant 2-0 et 3-0 devant le Sporting.

Bellinzone pas verni

Bellinzone devra entreprendre un long déplacement en Ukraine pour le compte du deuxième tour qualificatif de la Coupe de l'UEFA. Les Tessinois affronteront le FC Dniepr Dniepropetrovsk avec le match aller en Ukraine le 14 août.

Même si Dniepr n'occupe que la quatorzième place de son championnat après deux journées, la tâche de Bellinzone s'annonce particulièrement ardue. Désormais, les clubs ukrainiens bénéficient, en effet, d'une puissance financière qui leur permet de s'illustrer sur la scène européenne.

Egalement engagés dans ce deuxième tour qualificatif, le FC Zurich, les Grasshoppers et les Young Boys partiront, contrairement à Bellinzone, avec les faveurs du pronostic. Le FCZ affrontera Sturm Graz, GC Lech Poznan et YB les Hongrois de Debrecen.

(si)

Ton opinion