LAUSANNE: Champis et alcool: gare au mélange!

Actualisé

LAUSANNEChampis et alcool: gare au mélange!

Manger un plat de coprins noir d'encre avec un verre d'alcool peut provoquer des effets indésirables.

par
jbm/ats

Bouffées de chaleur, palpitations cardiaques ou vertiges: telles peuvent être les conséquences d'un mélange entre vin et coprin noir d'encre. Alors que la saison des champignons d'automne bat son plein, l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA) rend les amateurs attentifs aux effets indésirables que peut provoquer la consommation de champignons accompagnée d'alcool.

Pour les amateurs de coprins noir d'encre et de bon vin, un appel au Centre suisse d'information toxicologique est parfois nécessaire avant d'arroser son repas avec un grand cru. Ce champignon charnu, qui se trouve généralement en touffes dans les prés ou les jardins, contient en effet un principe actif qui intervient dans la dégradation de l'alcool au point de pouvoir provoquer des symptômes d'intoxication. Il est même carrément conseillé d'éviter de boire de l'alcool quelques jours avant d'en manger.

Le coprin noir d'encre est l'exemple le plus connu pour avoir des effets désagréables que peut avoir la consommation conjointe d'alcool et de champignons.

L'ISPA conseille, en cas d'incertitude sur la toxicité des champignons ramassés et leur compatibilité avec l'alcool, de se rendre au contrôle régional des champignons. Les adresses de ces centres se trouvent sur le site: http://www.vapko.ch/fr.

Ton opinion