Chancellerie: hommage à Annemarie Huber-Hotz
Actualisé

Chancellerie: hommage à Annemarie Huber-Hotz

Les Chambres fédérales ont pris congé mercredi de la chancelière fédérale Annemarie Huber-Hotz.

Le président du Conseil national André Bugnon a loué son engagement, preuve que la plus haute fonction de l'administration peut aussi se décliner au féminin.

Première chancelière de l'histoire helvétique, «Annemarie Huber- Hotz fait partie de cette génération de femmes qui ont dû prouver qu'elles sont aussi capables que les hommes». Elle y est parvenue, «pour le plus grand bien de nos institutions», a relevé le premier citoyen du pays.

«J'ai toujours estimé que c'est un véritable privilège que de participer à la politique fédérale en coulisses et parfois sous les feux de la rampe», a déclaré Mme Huber-Hotz dans son discours d'adieux. Et de se déclarer confiante dans l'avenir de la Suisse et de ses institutions, pour autant que ses représentants en prennent soin, ce dont elle a dit ne pas douter.

L'Assemblée fédérale va maintenant procédéer à l'élection du Conseil fédéral. Les groupes ont commencé par faire des déclarations sur leurs intentions. (ats)

Ton opinion