Zurich: Chariots à bagages interdits d'escalator
Actualisé

ZurichChariots à bagages interdits d'escalator

Kloten va empêcher les caddies d'accéder aux escaliers roulants. En Europe, la manœuvre est proscrite.

par
Jean-Bernard Mani
Une norme européenne juge dangereux d'embarquer ces engins dans les escaliers roulants.

Une norme européenne juge dangereux d'embarquer ces engins dans les escaliers roulants.

Les voyageurs qui se rendent à l'aéroport zurichois par le train vont devoir se faire les muscles. Du wagon jusqu'au hall d'enregistrement, ils risquent bien de crapahuter avec leurs bagages. La raison: une directive de l'Union européenne interdit d'emprunter un escalier roulant avec un chariot ou un landau. La manœuvre est jugée trop dangereuse.

A Kloten, où, selon le «Tages-Anzeiger», la mesure est actuellement en discussion entre les CFF et l'aéroport, on nie toute pression européenne. Un poteau métallique sera installé aux extrémités des escalators. Les chariots pourront être utilisés sur le quai de la gare mais pas emmenés à l'étage supérieur. Une fois au niveau de la zone d'embarquement, il faudra trouver un autre chariot. Ou mettre la main au porte-monnaie et s'offrir les services d'un bagagiste.

L'association «Pro-Bahn» qualifie cette mesure de «non-sens absolu»: «Les passagers seront contraints d'avoir des valises à roulettes», déclare­ Kurt Schreiber, son vice-président. A Cointrin, Aline Yazgi, responsable des relations extérieures de l'aéroport, rappelle que les endroits où les passagers se rendent par escalator sont aussi accessibles par ascenseur. «Si cette norme devait être appliquée, nous réfléchirons à d'autres moyens d'accès pour relier les étages entre eux.»

Ton opinion