Actualisé 18.12.2013 à 13:37

Suisse

Charles Beer nommé à la tête de Pro Helvetia

Le Genevois de 52 ans, conseiller d'Etat sortant, a été désigné mercredi par le Conseil fédéral pour occuper la présidence du Conseil de fondation de Pro Helvetia.

Le Conseil fédéral a choisi mercredi Charles Beer pour succéder au Bernois Mario Annoni, arrivé au terme de son mandat. Charles Beer est nommé pour une période de quatre ans, sur recommandation du Département fédéral de l'intérieur. Il vient de passer dix ans au Conseil d'Etat genevois, jusqu'au 10 décembre dernier.

En charge de l'éducation, de la culture et du sport, Charles Beer a siégé dans plusieurs instances nationales et internationales. Il a permis des réformes importantes de la politique culturelle. Très bien intégré dans le réseau politique suisse, il connaît tous les échelons de l'administration et dispose de bons relais au niveau international, a relevé Alain Berset devant la presse.

Mandat terminé en 2015

L'ancien conseiller d'Etat bernois Mario Annoni quitte à la fin de décembre le Conseil de fondation, après huit ans à sa présidence. Sous son impulsion, Pro Helvetia a largement participé à l'élaboration de la première loi sur l'encouragement de la culture. Pro Helvetia a aussi lancé de nombreuses initiatives, notamment dans le domaine de la culture populaire ou de la culture numérique.

Le Conseil de fondation de Pro Helvetia compte neuf membres - trois femmes et six hommes -, qui représentent toutes les langues nationales. Le mandat des huit autres membres du conseil se termine en 2015. Aux côtés de l'OFC, Pro Helvetia est le principal acteur de l'encouragement fédéral de la culture.

Nouveau directeur de MétéoSuisse

Peter Binder a quant à lui été nommé nouveau directeur de MétéoSuisse. Il remplace Christian Plüss. Arrivé à MétéoSuisse en 1984, Peter Binder en est actuellement le directeur suppléant. Selon le Conseil fédéral, il possède de vastes compétences techniques et scientifiques reconnues en Suisse comme à l'étranger, ainsi que des qualités avérées de conduite et de gestion. «Il connaît parfaitement le terrain», a ajouté le ministre de tutelle Alain Berset devant les médias.

De nombreux défis attendent le nouveau directeur, comme la libéralisation des données ou l'aménagement des nouveaux locaux à Zurich en été 2014, a précisé le conseiller fédéral. Le gouvernement souhaite en effet regrouper sur l'aéroport de Kloten les différentes unités de l'office, actuellement dispersées sur plusieurs sites zurichois. Un crédit de 30 millions de francs a été alloué par le Parlement.

Peter Binder s'est dit «fasciné» par son activité à MétéoSuisse, notamment «parce que le résultat de notre travail intéresse au quotidien la population suisse». Christian Plüss avait annoncé en septembre qu'il quitterait son poste à la fin de l'année pour relever un nouveau défi dans une entreprise privée active dans le secteur énergétique.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!