Incendie de Notre-Dame: «Charlie Hebdo» utilise le drame pour railler Macron
Actualisé

Incendie de Notre-Dame«Charlie Hebdo» utilise le drame pour railler Macron

L'hebdomadaire satirique a fait sa Une sur l'incendie de la célèbre cathédrale pour ironiser sur les futures annonces du président français.

par
joc

Alors que la France et le monde pleurent Notre-Dame de Paris, «Charlie Hebdo» a pris le contre-pied de la presse généraliste, lundi. Le journal satirique a choisi d'ironiser sur les futures annonces d'Emmanuel Macron au terme du Grand débat, reportées à cause de l'incendie.

Sur fond rouge, Riss a dessiné le visage du président français, tout sourire. Sur sa tête, les deux tours emblématiques de la cathédrale parisienne sont en feu. Le titre tient en un seul mot: «Réformes». Et Emmanuel Macron annonce: «Je commence par la charpente», une référence à la charpente en bois de Notre-Dame, ravagée par les flammes.

Quelques exemplaires de ce numéro seront exceptionnellement distribués ce mardi dans des kiosques parisiens, avant de paraître comme d'habitude, mercredi, explique le Huffington Post. Pour rappel, Emmanuel Macron devait prononcer une allocution, lundi à 20h. Le chef de l'État était censé annoncer des réformes très attendues à l'issue du Grand débat.

Sur Twitter, la Une de «Charlie Hebdo» a provoqué les réactions contrastées des internautes.

La flèche de Notre-Dame s'effondre

15.04.2019 Il est près de 20h, la flèche de Notre-Dame de Paris s'effondre et un cri d'horreur s'élève de la foule massée le long des quais de Seine qui assiste, pétrifiée, à la disparition d'une partie de la mythique cathédrale, engloutie par les flammes.

Notre-Dame de Paris en feu

15.04.2019 Le feu a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris lundi soir. L'émotion est planétaire. Le péril du feu est écarté mais la structure pourrait n'avoir pas résisté.

Ton opinion