Santé - Chasse aux kilos en trop à Neuchatel
Publié

SantéChasse aux kilos en trop à Neuchâtel

Un programme de trois mois s’attaque au surpoids dans le canton. Dans un groupe Facebook fermé, les participants pourront se motiver ensemble.

par
Perrine Millet
Cette action est lancée par la Ligue pulmonaire neuchâteloise et l’association PoPS – Pour un poids sain.

Cette action est lancée par la Ligue pulmonaire neuchâteloise et l’association PoPS – Pour un poids sain.

Photo d’illustration/Pixabay

Les Neuchâtelois qui ont un Indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 25 peuvent s’inscrire gratuitement à un programme de trois mois lancé par la Ligue pulmonaire neuchâteloise et l’association PoPS – Pour un poids sain, afin de perdre des kilos. Cette action, qui se tiendra sur Facebook dès le 5 septembre, donnera accès aux participants à une publication par jour basée sur trois axes: le sport, l’alimentation et la psychologie, dans une approche de santé globale. À la fin des 90 jours du programme, l’objectif est d’atteindre Pékin à pied, l’Organisation mondiale de la santé recommandant 10’000 pas par jour. Des rencontres physiques seront également organisées autour d’ateliers cuisine, de randonnées ou de sorties en paddle.

Selon les chiffres de l’Office fédéral de la santé publique, le surpoids touche 42% des adultes en Suisse et l’obésité est l’un des facteurs de risque du Covid-19. Les cinq premiers patients admis en soins intensifs à l’Hôpital de Neuchâtel souffraient en effet de cette maladie. Céline Blanc, la diététicienne qui s’occupera des posts Facebook ayant pour thème l’alimentation, a aussi observé un pic de ses consultations après le confinement causé par la pandémie.

La force de cette action tient avant tout dans la communauté qu’elle génère et le soutien apporté par les pairs. Véronique*, 47 ans, qui a réalisé une précédente expérience de ce type, explique avoir perdu 15 kilos grâce à la dynamique de groupe notamment. Pour la Ligue pulmonaire neuchâteloise et l’association PoPS, atteindre les 500 participants serait une vraie réussite. Les effets de ce programme seront en outre évalués sur le long terme.

Ton opinion

94 commentaires