Schwytz: Chasse aux rapports sexuels dans les piscines
Actualisé

SchwytzChasse aux rapports sexuels dans les piscines

Les sauveteurs du parc aquatique Alpamare, à Pfäffikon (SZ), travaillent sous couverture pour repérer les couples qui laissent libre cours à leurs désirs charnels.

par
dag/ofu

«Ces choses peuvent vite arriver lorsque les personnes sont peu habillées», a affirmé au «Tages-Anzeiger» Catrin Hardung, porte-parole du parc aquatique Alpamare, à Pfäffikon (SZ). Elle fait ainsi allusion à un problème récurrent dans les bains et les piscines en Suisse. En effet, il arrive assez régulièrement que des couples aient des rapports sexuels au beau milieu des autres visiteurs.

«Effet de surprise»

Afin de lutter contre ces comportements déplacés, la direction d'Alpamare a décidé d'intensifier les contrôles effectués par les sauveteurs. «On a demandé à nos employés d'être vigilants et de faire attention aux couples un peu trop proches», a confirmé Catrin Hardung à la «Zürichsee-Zeitung». Selon les saisons, le parc aquatique engage entre 8 et 15 sauveteurs pour effectuer des rondes. Il n'est pas rare que ses employés agissent sous couverture pour repérer tout comportement immoral. Certains se baladent en effet en maillot de bain pour ne pas attirer l'attention sur eux. «Comme ça, l'effet de surprise est plus grand», explique Catrin Hardung. Après un premier avertissement, les couples démasqués sont mis à la porte. Selon la «gravité» de leurs actes, certains peuvent être interdits à vie de l'établissement.

Ton opinion