Super League: Chasse d'un «juif»: Sept fans lucernois dénoncés
Actualisé

Super LeagueChasse d'un «juif»: Sept fans lucernois dénoncés

Sept fans du FC Lucerne ont été dénoncés au Ministère public st-gallois pour discrimination raciale.

1 / 3
Dimanche 15 février à Saint-Gall juste avant le match de la Super League opposant le FC Lucerne à celui de Saint-Gall. En se rendant au stade, les supporters du club lucernois ont fait semblant de chasser un faux Saint-Gallois déguisé en juif.

Dimanche 15 février à Saint-Gall juste avant le match de la Super League opposant le FC Lucerne à celui de Saint-Gall. En se rendant au stade, les supporters du club lucernois ont fait semblant de chasser un faux Saint-Gallois déguisé en juif.

www.fan-fotos.ch
Le FC Lucerne s'est rapidement distancié des agissements de ses supporters. Dimanche dernier (22 février), les joueurs ont brandi une affiche dénonçant la discrimination et l'antisémitisme avant leur rencontre avec le FC Aarau.

Le FC Lucerne s'est rapidement distancié des agissements de ses supporters. Dimanche dernier (22 février), les joueurs ont brandi une affiche dénonçant la discrimination et l'antisémitisme avant leur rencontre avec le FC Aarau.

Keystone/Urs Flüeler
Le procureur de Saint-Gall, Thomas Hansjakob, envisage d'ouvrir une enquête.

Le procureur de Saint-Gall, Thomas Hansjakob, envisage d'ouvrir une enquête.

Keystone/Ennio Leanza

Le 15 février, à l'occasion du match opposant le FC St-Gall au FC Lucerne, ils avaient défilé dans les rues de St-Gall avec à leur tête un homme déguisé en juif orthodoxe.

Le cortège des supporters lucernois était parti de la gare en direction du stade. Le fan déguisé en juif orthodoxe était suivi par quelques personnes qui scandaient «et ils vont tomber, les juifs de St-Gall», a indiqué jeudi la police municipale st-galloise.

Dans le cadre de l'enquête, la police a pu identifier et interroger trois personnes. Quatre autres n'ont pas pu être identifiées. La police a finalement dénoncé sept personnes au Ministère public.

Selon les déclarations des personnes interrogées, l'action était dirigée contre les fans du FC St-Gall et n'avait aucun caractère antisémite. Le Ministère public doit maintenant examiner si le comportement des fans lucernois est punissable pénalement. (ats)

Ton opinion