Ersigen (BE): Chasser les souris, ça ne paie plus
Actualisé

Ersigen (BE)Chasser les souris, ça ne paie plus

Les agriculteurs et les habitants d'un petit village de l'Oberland bernois ne pourront plus se faire de l'argent de poche en traquant et tuant les souris.

par
jbm

Dès le 1er janvier prochain, c'en sera fini de la prime de 1 fr. versée par le garde-champêtre d'Ersigen en échange de chaque queue de rongeur attrapé, rapporte la Berner Zeitung.

Cette tradition, qui s'était perpétuée depuis la Seconde Guerre mondiale, visait à l'origine à combattre la propagation des épidémies. «N'allez pas croire que cette coutume est en perte de vitesse. En moyenne, 2000 queues de souris sont ramenées au bureau communal chaque année», précise le secrétaire communal de cette bourgade de 1500 âmes.

Ton opinion