Genève: Chat viré de chez lui avec toutes ses «affaires»
Actualisé

GenèveChat viré de chez lui avec toutes ses «affaires»

SOS Chats a recueilli Leni, qui s'est retrouvé sur le pas de porte de chez lui avec sa litière et sa gamelle. Le cas a été dénoncé aux services vétérinaires.

par
tpi

Lundi, les habitants d'un immeuble d'Onex ont fait appel à une association de défense des animaux, car un félin «criait» depuis plusieurs heures dans les couloirs. Leni a ainsi été retrouvé, penaud, sur le palier de sa maîtresse, avec sa caisse, sa litière, ses gamelles et ses croquettes.«Ça m'a fait penser à quelqu'un qu'on aurait foutu dehors avec ses affaires.» Responsable de SOS Chats Genève, Valérie Derivaz rit jaune du triste sort réservé à un minet âgé.

«C'est la première fois que je vois ça, poursuit-elle, surprise. Parfois, les gens abandonnent leur chat dans une cage de transport, mais jamais comme ça.» La propriétaire n'était pas là pour expliquer son geste et personne n'est venu réclamer l'animal depuis qu'il a été recueilli. Stressé, il ne s'alimente plus et devra faire un séjour chez le vétérinaire.

Jusqu'à 20'000 fr. d'amende

Son cas a été dénoncé aux autorités. Le Service genevois des affaires vétérinaires précise que «l'abandon d'un animal dans l'intention de s'en défaire est une pratique interdite au sens de la loi fédérale sur la protection des animaux». Les personnes en infraction s'exposent à une amende pouvant grimper jusqu'à 20'000 fr.

Valérie Derivaz estime à environ 500 le nombre de chats abandonnés par leurs maîtres chaque année. Elle rappelle que les personnes qui ne souhaitent plus s'occuper de leur animal peuvent faire appel à son entité ou à une autre, telle la SPA. Quelque 500 animaux sont récupérés de la sorte tous les ans au bout du lac.

Ton opinion